Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

21/09/20 : Après consulation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/09/20 | Sacha Houlié claque la porte du bureau exécutif de LaRem

    Lire

    Le député de la 2e circonscription de la Vienne, Sacha Houlié, a annoncé ce lundi 21 septembre qu’il quittait ses responsabilités au sein du bureau exécutif de La République en Marche, en rupture avec les décisions et stratégies prises par direction du Parti. Il suit le mouvement de son ami des bancs de la fac, Pierre Person, le numéro 2 de LaRem. Sacha Houlié reste cependant militant de LaRem et ne quitte pas le groupe parlementaire.

  • 22/09/20 | Un marché de producteurs médocains à Ludon

    Lire

    Le jeudi 24 septembre, de 18h30 à 19h30, l’AMAP des Baillots médocains organisera son premier marché des producteurs sous les arbres situés entre l’église et l’école primaire de Ludon. Ce marché des producteurs, permettra aux ludonais, et voisins, de déguster et acheter des légumes eysinais de saison, des huîtres du Cap Ferret, des confitures solidaires de Parempuyre, de la bière de Labarde, du fromage de chèvre de l’Entre-deux-mers, des produits d’entretiens bio 100 % girondins… tout en respectant les prescriptions préfectorales imposées par la situation sanitaire.

  • 22/09/20 | Une troisième journée sans voiture sur l'île Madame

    Lire

    Le mercredi 23 septembre, de 12 heures à 18 heures, l’accès à l’Île Madame par la Passe aux Bœufs, ne sera autorisé qu’aux piétons, cyclistes et utilisateurs de modes de transport doux. Une calèche et des vélos seront mis à disposition. Cette opération s'inscrit dans le cadre du classement de l'agglomération de Rochefort comme Grands sites de France, qui récompense les collectivités qui promeuvent un tourisme durable sur leur territoire. L'agglo a officiellement reçu cette distinction le 21/09.

  • 22/09/20 | Poitiers: L'Université veut favoriser la poursuite des études post bac

    Lire

    L'université de Poitiers est lauréate d'un nouveau financement du Programme d'investissements d'avenir-PIA avec le projet CODA, à la CrOisée Des pArcours, fruit d'un partenariat avec l'université de La Rochelle, le Rectorat de l'Académie de Poitiers et le Crous de Poitiers. Ce projet vise à créer une dynamique de préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur au plus près des possibilités d'orientation des lycéens sur tous les types de territoires. Objectif : favoriser le taux de poursuite d'études après-bac.

  • 21/09/20 | Location saisonnière : 22 villes interpellent l'Union Européenne

    Lire

    Ce jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic était au côté des 21 autres maires de villes européennes pour demander une évolution de la règlementation sur la location saisonnière auprès de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence. Leur but : obtenir plus de pouvoir de régulation de cette activité et "poursuivre les plateformes en cas de manquement à la règlementation locale". Des mesures en ce sens sont attendues dans un futur Acte européen pour les services numériques. À Bordeaux, environ 4 300 logements entiers sont soustraits du parc locatif privé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Agri Abri Aquitaine fête ses 20 ans

20/11/2014 | Le 28 novembre prochain Agri Abri Aquitaine fêtera ses 20 ans à Parentis-en-Born, dans les Landes, en inaugurant la serre de l’EARL Reygades.

Une serre en verre

Il y a 20 ans, Agri Abri Aquitaine voyait le jour. Son but : accompagner les producteurs, fragilisés par les tempêtes successives, à sauver leur production. Comment ? En construisant des abris, particulièrement des serres. Ainsi, depuis les années 90, 450 agriculteurs, principalement situés en lot-et-Garonne et certains en Dordogne et dans les Landes, « ont pu se mettre à la page en terme de matériel technique de production et, du même coup, faire face à l'arrivée de variétés spécifiques comme la gariguette pour la fraise », explique Patrick Cossart, administrateur de la société...

Agri Abri Aquitaine est le fruit d'une rencontre... Une rencontre entre deux hommes, il y a 20 ans de cela... Entre Jean François-Poncet, alors président du Conseil général de Lot-et-Garonne et Jean-Michel Ruchaud, actuel président d'Agri Abri Aquitaine. Lors d'une conversation, tous deux ont décidé de créer cette société anonyme d'abris afin de venir en aide aux agriculteurs fragilisés par les tempêtes en les accompagnant dans la modernisation de leurs techniques de production. « C'est vraiment ce qui a permis de sauver la production régionale, en particulier pour la fraise », assure Patrick Cossart. Agri Abri Aquitaine mode d'emploi Le but premier de cette SA est d'accompagner les producteurs dans leur projet de construction d'abri. « Un producteur qui souhaite construire une serre ou un abri se signale auprès d'Agri Abri Aquitaine. La société construit alors une serre sur son terrain. Un terrain que le producteur lui a cédé dans le cadre d'un bail emphytéotique. En contre partie, Agri Abri s'engage à relouer ce même terrain au producteur sur une durée convenue à l'avance, tout comme le loyer, et avec une promesse de vente à terme. » Ainsi, de nombreux tunnels de cinq mètres ont été construits dans les années 90. Puis, des tunnels de neuf mètres et des serres à double paroi gonflable ont fait leur apparition. « Aujourd'hui, nous sommes sur des surfaces de grande taille, en verre, avec des hauteurs conséquentes sous chéneau (environ 7m50). Cela permet d'avoir une très importante inertie de la masse d'air, d'obtenir une meilleure stabilité du climat sous la serre et, de ce fait, de mieux contrôler la croissance de la plante et l'équilibre biologique. Du coup, le producteur n'utilise quasiment plus de produits de traitement. Nous nous dirigeons donc vers une agriculture écologiquement responsable. » Quid du financement Il y a 20 ans, les projets tournaient autour de 60.000 francs. Aujourd'hui, il faut compter 600.000€. Agri Abri Aquitaine cherche donc à accroître son fonds de garantie afin d'augmenter sa capacité d’emprunt. « Aujourd'hui, nous nous appuyons sur les pouvoirs publics car, pour nous, c'est un formidable outil d'accompagnement dans le développement des productions ayant une dynamique et étant sur des marchés porteurs ! »

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Agri Abri Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3176
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr