Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

27/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/05/20 | Dax: Les professionnels de retour au Village Landais Alzheimer

    Lire

    Après plusieurs semaines de mise à disposition dans leurs précédents établissements pour lutter contre le Covid-19, les 95 professionnels de santé du Village Landais Alzheimer qui avaient intégré la structure le 16 mars dernier, sont de retour. Avant l'arrivée des "Villageois", quand les conditions sanitaires le permettront, ils auront ainsi plusieurs semaine pour découvrir le site, leurs collègues et se former aux spécificité de la prise en charge innovante de cet établissement.

  • 29/05/20 | Liaisons Pau-Paris: la colère de François Bayrou

    Lire

    A partir du 16 juin, date de la réouverture de l'aéroport de Pau, Air France propose une reprise des vols au rythme de 2 vols hebdomadaires vers Roissy, là où avant la crise une quarantaine d'avions étaient assurées vers Orly chaque semaine. Face à la presse ce vendredi, François Bayrou, le maire de Pau et président de l'agglo a fait savoir sa colère et son intention de saisir l’exécutif, afin de lui rappeler les engagements de l’État et "les 7 Mds d’euros d’argent public versés à Air France". Objectif: « un nombre raisonnable d'avions tous les jours ». Il annonce aussi entrer en contact avec d'autres compagnies aériennes.

  • 29/05/20 | Municipales en Charente-Maritime : 60 maires à élire

    Lire

    En Charente-Maritime, les électeurs de 60 communes sur les 463 du département iront aux urnes pour le second tour du 28 juin. Les bureaux de vote seront ouvert de 8h à 18h. Les conseillers municipaux élus au second tour éliront l’exécutif communal les 3, 4 et 5 juillet, puis les exécutifs des établissements publics de coopération intercommunale le 17 juillet. Au 7 février, le département enregistrait 501 058 inscrits sur les listes électorales. Au premier tour, la participation était de 45,85 %.

  • 29/05/20 | La Rochelle étend l'accueil des ses élèves à partir du 4 juin

    Lire

    Les écoles de La Rochelle vont pouvoir accueillir une centaine d'écoliers supplémentaires à partir du 4 juin. La Ville va notamment mettre en place le dispositif "sport, santé, culture et civisme" encouragé par l'Etat. Les personnels municipaux et d'associations seront en charge de ces animations thématiques en semaine, dispensées sur le temps scolaires, dans les locaux adjacents aux écoles. 4 établissements vont servir d'écoles tests avant l'extension du dispositif.

  • 29/05/20 | Opération sportive « Limoges respire »

    Lire

    La Ville de Limoges propose du 8 au 26 juin un programme gratuit de remise en forme « Limoges respire » pour les personnes âgées de 18 à 50 ans. Au total, 11 activités vont être proposées au cours de ces 3 semaines comme des jeux d’orientation en famille, du VTT, du renforcement musculaire ou encore du stand-up paddle. Les pré-inscriptions pour 2 activités maximum par semaine débutent le 3 juin au 05 55 38 50 55.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Fanny Madrid et Lucie Le Bouteiller, les reines du houblon

21/02/2020 | La culture, le suivi, la commercialisation, l’accompagnement au plus près des houblonniers et des brasseurs, Fanny Madrid est sur tous les fronts avec son alter ego Lucie Le Bouteiller…

Fanny Madrid et Lucie Le Bouteiller

C’était en mai 2018… Lucie Le Bouteiller et Fanny Madrid recevaient alors le premier prix du concours national « Innovations pour l’Agriculture » de la technopole néracaise Agrinove lors du Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine. Leur projet d’entreprise baptisé « HOPEN Terre de Houblon » vise à soutenir l’implantation de houblon dans le sud-ouest de la France pour répondre à la demande exponentielle des nouveaux producteurs de bières artisanales. Depuis deux ans, ces deux ingénieurs agronomes ont fait du chemin…

Un grand café au lait entre les mains, le téléphone portable pas très loin, Fanny Madrid est une femme de challenge. Ingénieur agronome elle s’est lancée avec Lucie Le Bouteiller dans l’aventure du houblon. Depuis deux ans, et l’obtention de leur premier prix au concours national « Innovations pour l’Agriculture » d’Agrinove, ces deux entrepreneuses n’ont pas chômé. Tout d’abord, grâce à ce prix elles ont intégré la pépinière de la technopole néracaise il y a quelques mois de cela. « La technopole est un de nos partenaires privilégiés, confie Fanny. Grâce à elle nous disposons d’un réseau territorial et politique riche. Les autres incubateurs ne sont pas autant liés aux politiques et c’est un vrai plus ». Autre bienfait de la technopole, la mise à disposition des acteurs du territoire « ainsi, nous avons pu être mis en contact avec Cerfrance par exemple pour des problématiques d’expertise comptable. Le 13 mars prochain, un café de la création qui aura lieu dans les locaux de la technopole sera organisé par le Crédit Agricole et cet événement nous permettra d’échanger avec tous les acteurs de la création d’entreprise. Cette technopole a vraiment contribué à la reconnaissance de notre activité auprès des sphères économiques et agricoles du territoire ».

Une production de bon augure
En mars 2019, une parcelle d’expérimentation a été mise en place sur un hectare au lycée agricole Etienne Restat de Sainte-Livrade, signe de la première étape du lancement de cette filière. Sur ce terrain trois variétés incontournables ont été mises en productions sur 0,8 ha. Des protocoles précis d’observations et de mesures ont été proposés par une équipe pluridisciplinaire de Bordeaux Sciences Agro. Ces tests permettent de guider les choix des exploitants pour leur propre houblonnière. « 300 kg de houblon ont ainsi été récoltés et ont été vendus en quelques jours auprès de différents brasseurs, précise Fanny Madrid. Un résultat qui est plutôt de bon augure car habituellement 300kg de houblon sont récoltés sur un ha et non sur 0,8 ha. Aussi, en septembre dernier, deux agriculteurs se sont installés à Ychoux dans les Landes et à Nojals-et-Clotte en Dordogne. « Tous deux sont des néoruraux, leur famille n’est pas issue du monde agricole. Notre mission est de les accompagner au mieux pour développer leur activité et les aider également à commercialiser leur récolte. Nous sommes en quelque sorte des facilitateurs. Notre mission est multiple. Nous sensibilisons les agriculteurs à la production de houblon. Nous les accompagnons et les conseillons pour la mise en place de leur culture et nous les mettons en lien avec les brasseurs ». Et le marché existe car aujourd’hui les brasseurs artisans importent plus de 80 % du houblon qu’ils utilisent, car ils ne trouvent pas d’offre locale adaptée. Grâce à leur innovation, Fanny Madrid et Lucie Le Bouteiller répondent bel et bien à un réel besoin. Le Lycée Etienne-Restat de Sainte-Livrade plantera un nouvel hectare de culture en mars prochain et dans le même temps une femme d’agriculteur s’installera dans le Tarn-et-Garonne.

Xavier Canal, directeur de l'exploitation du lycée agricole Etienne Restat à Sainte livrade sur lot


Un conseil aux petits oignons
« Il est vrai qu’aujourd’hui bon nombre d’agriculteurs se lancent dans la culture du houblon. Mais, pour la plupart, sans réelle technique alors que certains préceptes sont absolument à connaître avant de plonger dans cette aventure. Par exemple, même si les brasseurs utilisent entre quinze et vingt variétés de houblon par an, l’agriculteur, sur une parcelle, ne peut en cultiver que quatre afin de changer plus facilement de variété si besoin. Un accompagnement technique est indispensable et l’accompagnement que nous prodiguons auprès de nos agriculteurs garantit aux brasseurs une qualité du produit fini. » Lucile Le Bouteiller et Fanny Madrid sont devenues en quelque temps à peine des expertes incontournables de la filière houblon. Dernièrement elles se sont rendues à Lausanne et à Barcelone pour témoigner de leur expérience et bien sur parler de la filière. « Du reste, deux agriculteurs espagnols nous ont demandé conseil pour commercialiser leurs produits auprès de brasseurs français », précise Fanny. Aujourd’hui, identifiées comme des expertes de la discipline, elles commencent à avoir « une belle influence ». En permanence en déplacement pour répondre aux besoins du monde agricole, prochainement Fanny se rendra en Bretagne à la demande d’un agriculteur pour l’aider à commercialiser sa récolte.

Une filière en devenir
Afin de se développer, aujourd’hui, trois gros enjeux pèsent sur la structuration de la filière. Tout d’abord, concernant le suivi technique auprès des premières installations. « A l’automne 2020, nous attendons sept nouvelles installations, idem au printemps 2021 mais quid du financement pour mener à bien nos missions de suivi ». Autre enjeu : l’automatisation des installations. « Nous misons sur le digital afin de nous aider à nous organiser au mieux et suivre nos agriculteurs qui passeront de quatre à vingt ». Enfin, le troisième enjeu est la définition d’un véritable modèle économique en incitant les brasseurs à signer des contrats pluriannuels avec l’agriculteur et Terre de Houblon. « Aujourd’hui, nous mettons en place des contrats tripartite sans réelle visibilité. Notre objectif est d’engager le brasseur sur plusieurs années afin de pouvoir positionner nos agriculteurs. » Avec ce contrat, Fanny et Lucie souhaitent valoriser la notion d’entrepreneur auprès des houblonniers, « une notion qu’ils ne s’approprient plus malheureusement. »
Pour mener à bien toutes ces missions, Lucie et Fanny viennent de recruter deux stagiaires pour six mois. L’une pour le suivi technique et l’autre pour la communication. Un commercial va grossir les rangs en juin prochain. Concernant les finances, le Crédit Agricole soutient l’activité via un emprunt fin 2019. Une levée de fonds d’un montant de 120 000€ est également en cours. « 90 000 € sont déjà assurés grâce à des partenaires comptable, agricoles et relevant de l’économie sociale et solidaire. Nous aimerions bien avoir un partenaire brasseur pour se joindre à l’aventure » …

Plus d’informations : https://www.hopenhoublon.fr/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Hopen Terre de Houblon

Partager sur Facebook
Vu par vous
3739
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Huîtres Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 28/05/2020

Nouvelle-Aquitaine : l'ostréiculture attend un second souffle

Roland Cayrol, à g., aux côtés de Joël Aubert en avril 2019. Agriculture | 28/05/2020

"Nos agriculteurs, on les aime encore plus après la crise!", Roland Cayrol, politologue

Hervé Gillé Agriculture | 27/05/2020

Distillation de crise : trois questions à Hervé Gillé, sénateur girondin

Les débats de la Semaine de l'agriculture se sont déroulés depuis le pavillon des Arts à Pau Agriculture | 26/05/2020

Retour sur le succès de la Semaine de l'Agriculture : « On a su faire du bruit ! »

Champ de maïs dans les Landes Agriculture | 25/05/2020

Emploi agricole: Recrutements massifs de saisonniers chez Euralis et Maïsadour

Semaine Agriculture Agriculture | 21/05/2020

Quand l'agriculture débat de son avenir

Journée Installation-Transmission 2020 Agriculture | 20/05/2020

La coopération agricole, un soutien de choix lors de l'installation des jeunes agriculteurs

Prendre soin du climat Agriculture | 20/05/2020

Prendre soin du climat : une préoccupation qui touche aussi l’agriculture

L'élevage a t_il un avenir en Europe, un débat du salon régional de l'agriculture Agriculture | 20/05/2020

L'élevage et l'alimentation en débat sur la Semaine de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine

Etats généraux de l'innovation2020 retransmis sur agriweb.tv Agriculture | 20/05/2020

Autonomie protéique des élevages : quelles perspectives en Nouvelle-Aquitaine ?

Une Blonde d'Aquitaine, s'apprête à participer à un concours de race Agriculture | 19/05/2020

Jeunesse et passion de l'élevage ouvrent la Semaine de l'agriculture

Inauguration de la Semaine de l'Agriculture avec Jean-Pierre Raynaud, Alain Rousset et Dominique Graciet Agriculture | 18/05/2020

La Semaine de l'agriculture inaugurée: " Place aux agrosolutions ! "

Journée installation-transmission Agriculture | 16/05/2020

La coopération agricole au coeur de la 3ème Journée Installation Transmission

Julien Biteau avec ses Blondes d'Aquitaine à Champdolent Agriculture | 14/05/2020

A Champdolent (17), l'aide à l'installation a permis à un jeune de renouer avec la tradition familiale

Paroles d'agriculteurs Agriculture | 14/05/2020

"Paroles d'agriculteurs", met en lumière les exploitants de Nouvelle-Aquitaine sur AgriwebTV !