Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. A cette occasion, elle rencontrera les élus et associera l'Etat à un nouveau plan de reboisement

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

  • 10/08/20 | Le Bal des Cèdes en streaming

    Lire

    Les 15 et 16 août prochains, la 1ère édition du festival de musique Le Bal des Cèdes va se tenir à Bègles. Compte-tenu de la crise sanitaire, ce festival, dont la programmation artistique est riche et diversifiée, aura lieu en streaming sur la page YouTube du festival ou en Facebook live. Les organisateurs, souhaitant oeuvrer pour plus de solidarité, ont choisi de reverser tous les bénéfices de cet évènement à Plan International. La collecte de dons se fait sur la plateforme Tipeee. Pour suivre les lives

  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Emploi agricole: Recrutements massifs de saisonniers chez Euralis et Maïsadour

25/05/2020 | Près de 1000 emplois, principalement situés dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, sont proposés par les deux grandes coopératives agricoles du Sud-Ouest.

Champ de maïs dans les Landes

Le groupe coopératif Maïsadour a tiré le premier puisque c'est dès le 29 avril dernier, que la coopérative landaise annonçait sur son site internet le lancement de sa campagne de recrutement des saisonniers. Un besoin en personnels saisonniers, sur l'ensemble des activités du groupe qui est aussi partagé plus au sud, par le groupe coopératif Euralis depuis son siège béarnais de Lescar. Au total près de 1000 emplois sont proposés par les deux coopératives sur la partie sud de la Nouvelle-Aquitaine, principalement dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Et la diversité des postes, sans qualification nécessaire, est aussi au rendez-vous.

Les coopératives agricoles vivent et travaillent au rythme des saisons, et leur besoin en main d'oeuvre croît naturellement quand arrivent les périodes de hautes activités qu'elles soient liées au pic d'activités des agriculteurs maïsiculteurs de la région ou bien encore à la préparation, dès ce printemps des fêtes de fin d'année sur les filières canards gras notamment.
Les recrutements en saisonniers sont chaque année importants pour les deux groupes coopératifs, mais en cette année 2020, le Covid 19 est passé par là avec une double conséquence : avec d'une part, une baisse attendue des travailleurs saisonniers étrangers et d'autre part un besoin de sensibiliser les saisonniers du secteurs du tourisme notamment et dont la saison estivale s'annonce plus que compliquée, sans oublier les étudiants en recherche d'un job pour l'été... Il s'agit, pour l'une comme pour l'autre des coopératives « de permettre à ceux qui sont en recherche d’opportunités professionnelles de se positionner », d'où le lancement d'une campagne de recrutements lancée plus précocement que d'habitude.

Agriculture, semence, agroalimentaire... 

Au total les groupes coopératifs tablent à eux deux sur un recrutement de 950 collaborateurs en contrat de saisonniers ou en contrat à durée déterminée ( 500 chez Maïsadour, 450 chez Euralis) pour combler les besoins principalement centrés sur leurs activités agricoles, semences et agroalimentaire.

Concrètement sur les activités agricoles, principalement en juillet et août, il s'agira de participer aux travaux de pollinisation et de castration dans les champs de maïs pour des exploitants agricoles, mais des postes de chef d'équipe sont aussi à pourvoir pour les personnes déjà expérimentées.
Sur l'activité semences, à compter de la fin août, seront recrutés des opérateurs pour assurer la réception du maïs, la prise d’échantillons, le séchage, le nettoyage des cellules ou encore des chauffeurs poids-lourds pour le transport de containers ou de bennes incluant leur déchargement, le rangement des containers sur le parking, et l’acheminement du maïs séché vers les cellules de stockage.
Sur la partie agroalimentaire sont notamment recherchés dès cette fin du mois de mai, des opérateurs de production en conserverie, mais aussi en salle blanche en fin d'année pour la saison des fêtes.

Si aucune qualification particulière n'est requise pour la plupart de ces offres, une formation étant systématiquement prévue à la prise de poste, certains des pré-requis apparaissent cependant incontournable pour certains postes tels le permis véhicules et poids lourds notamment. Et les recruteurs l'assurent : « Tous ces emplois s'exerceront dans un respect strict des gestes barrières liés au contexte Covid-19. Tout le matériel nécessaire au respect de ces règles sera mis à disposition des saisonniers. »

 Plus d'infos : sur les sites internet de Maïsadour et Euralis

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Caroline Ricros

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
8885
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr