Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | Crise sanitaire: quel impact sur le marché du travail en Nouvelle-Aquitaine ?

Illustration - croissance économique / récession - diagramme - graphique

Dans un document en date du 27 juillet, Pole emploi livre le détail des derniers indicateurs économiques de la région ainsi qu’une analyse des offres d’emploi afin d'appréhender les conséquences de la crise sanitaire sur le marché du travail en Nouvelle-Aquitaine, et dans ses département. Un aperçu synthétique des conséquences de la crise sanitaire à partir de données et indicateurs issus de différents organismes tels Pôle emploi, l’Insee, la Dares, l’Acoss. Évidemment la région n'est pas épargnée, même si certains signaux montrent une relative amélioration par rapport aux mois précédents marqués par le confinement.

Du point de vue des indicateurs nationaux, le recul du PIB au cours du 1er trimestre 2020 est de -5,3%. Pour le 2ème trimestre, « il pourrait se contracter de -17%, soit la plus forte récession depuis la création des comptes nationaux français en 1948 », estime le document publié par Pôle Emploi. En France toujours, ce sont 502 400 suppressions de postes d’emplois salariés (majoritairement dans l’intérim) qui ont été comptabilisées en un trimestre, soit une chute de 2,0% entre le 4ème trimestre 2019 et le 1er trimestre 2020. Quant aux demandeurs d'emplois catégorie ABC, ils sont 6,7% de plus entre le 1er trimestre et le 2ème trimestre 2020, soit près de 365 000 personnes supplémentaires.

Le nombre de créations d’entreprises en France a quant à elle connu une baisse de 13,5% entre le 1er trimestre et le 2ème trimestre 2020, et ce « malgré une reprise des créations en mai et surtout en juin », pondère le document. -51,7% est la chute enregistrée au cours du 2ème trimestre 2020 du nombre de déclarations d’embauche par rapport au trimestre précédent.

39 300 suppressions de postes d’emplois salariés 

Pour la Nouvelle-Aquitaine : 39 300 suppressions de postes d’emplois salariés ont été comptabilisées sur un trimestre dans la région, soit une chute, proche du niveau national, de 1,8%, entre le 4ème trimestre 2019 et le 1er trimestre 2020. L’intérim est quant à lui en baisse de 42,8%au cours du 1er trimestre 2020 dans la région. C'est un peu plus marqué qu’au plan national (-40,4%).
La chute du nombre de créations d'entreprises est également plus marquée en Nouvelle-Aquitaine qu'au plan national puisqu'elle est à moins 18,6% entre le 1er trimestre et le 2ème trimestre 2020.

Autres chiffres : +6,9% est la hausse enregistrée par le nombre de demandeurs d’emploi en catégories ABC entre le 1er trimestre 2020 et le 2ème trimestre 2020 en région soit un peu plus de 34 000 personnes supplémentaires. -43,8% est la chute enregistrée au cours du 2ème trimestre 2020 du nombre de déclarations d’embauche par rapport au trimestre précédent, soit 8 point de mieux qu'au niveau national.

La Creuse se distingue avec un nombre d’offres qui progresse 

Sur l'analyse des offres d'emploi au niveau régional, en juin 2020, 24 000 offres ont été enregistrées à Pôle emploi, soit 13% de moins qu’en juin 2019. Une baisse qui est nettement moins marquée que lors des mois précédents (-44% en juin, -73% en avril et -49% en mai). Sur la période de mars à mai 2020, le nombre d’offres d’emploi enregistrées à Pôle emploi avait globalement chuté de 55% par rapport à la même période de 2019. Pour ce mois de juin, l'organisme national va même jusqu'à considérer qu' « avec un écart de -13%, soit 3500 offres de moins, le nombre d’offres enregistrées se rapproche fortement du volume de juin 2019 ».

Au sein de la région, la Creuse se distingue avec un nombre d’offres qui progresse (+4%) au mois de juin. À l’opposé, en Haute-Vienne et en Gironde le recul reste marqué, avec respectivement -18% et -17% du nombre d'offre d'emplois entre juin 2019 et juin 2020.

Nombre d'offres: +10% dans l'agriculture, -34% dans l'industrie
A l'analyse par secteur, le nombre d’offres d’emploi enregistrées a augmenté de 10% (par rapport à juin 2019) dans l’agriculture et la santé. Sont également en hausse légère : la construction (+3%) et l'installation et la maintenance (+2%). A l'inverse, le nombre d'offre d'emploi a chuté de 34% dans l’industrie et le support à l’entreprise, là où la baisse est considérée comme modérée dans les métiers de l'hôtellerie, la restauration et le tourisme (-13%), les services à la personnes et collectivité (-14%), le transport et la logistique (-16%) ainsi que le commerce (-18%) . Des moyennes régionales auxquelles la réalité des chiffres départementaux pose parfois quelques exceptions locales.

Dans tous les départements, excepté en Charente, les services à la personne et à la collectivité arrivent dans le top 3 des domaines professionnels en nombre d’offres d’emploi enregistrées sur le mois de juin 2020. Le département des Deux-Sèvres est le seul où l’industrie arrive dans le top 3 des domaines professionnels en nombre d’offres d’emploi. Enfin, après un arrêt quasi-complet de l’activité dans l’hôtellerie restauration et tourisme entre mars et mai 2020, le nombre d’offres d’emploi enregistrées dans ce secteur arrive en tête dans les départements côtiers de la Charente-Maritime, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques ainsi qu’en Dordogne.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Mediamodifier - Pixabay

Publié sur aqui.fr le 28/07/2020