Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/20 : Depuis cet après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | La Région Nouvelle-Aquitaine soutient le Liban

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour venir en aide à la population libanaise face au drame qu’elle est en train de vivre. Lors de la prochaine Commission Permanente, une aide de 100 000 euros va être votée qui sera remise soit aux ONG de la région présentes sur place telles que Pompiers solidaires ou Télécoms sans Frontières, soit elle participera au fonds de solidarité mis en place par les collectivités locales françaises.

  • 12/08/20 | La Rochelle : Olivier Falorni quitte le conseil municipal

    Lire

    Il avait exprimé son souhait de se retirer du conseil municipal, le soir de la séance d'installation de la nouvelle municipalité, le 10 juillet dernier, sans passer à l'acte. Il a finalement officialisé cette annonce ce mardi sur les réseaux sociaux, disant qu'il "ne serait plus conseiller municipal de La Rochelle à compter de ce jour". Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime avait été battu d'un cheveu dans les urnes en juin par le maire sortant Jean-François Fountaine.

  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Cannes 2020 : les films néo-aquitains à l’honneur

11/06/2020 | Le Festival de Cannes a dévoilé une sélection de 56 films parmi lesquels figurent cinq films soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine et accompagnés par ALCA.

Festival de Cannes 2020

La sélection officielle du Festival de Cannes a été dévoilée le mercredi 3 juin dernier. 56 films apparaissent dans cette liste de prestige parmi lesquels figurent cinq films soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine et accompagnés par l’ALCA. Deux films également soutenus font partie de la sélection de la Semaine de la critique, et un de la sélection de l'Acid. Une récompense flatteuse pour le marché du cinéma néo-aquitain via cette 73e édition du Festival de Cannes un peu particulière.

« Nous sommes très heureux qu’il y ait beaucoup de films néo-aquitains cette année dans la sélection officielle du Festival de Cannes, c’est une très belle année », déclare Emmanuel Feulié, directeur Cinéma et Audiovisuel de l’ALCA (agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine). Ces sept films qui apparaissent dans trois sélections différentes du renommé Festival de Cannes, ont été soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine et accompagnés par l’ALCA. « L’ALCA est un peu le bras armé de la politique régionale autour du cinéma et du livre. Nous faisons des expertises pour le compte de la Région notamment sur les dossiers d’aides à la production, à l’écriture ou encore au développement des films et séries. Nous organisons aussi des rencontres professionnelles et accompagnons les auteurs et producteurs. Enfin, nous nous occupons aussi de l’accueil de tournages au sein du territoire néo-aquitain », explique Emmanuel Feulié. Ce travail de l’ombre effectué par cette agence régionale permet en réalité à de nombreux films de voir le jour, et même d’obtenir une place dans les convoitées sélections de Cannes.

Cette année, 7 films se sont démarqués, et c’est un record. Même si le Festival de Cannes n’aura pas lieu physiquement en 2020, l’ALCA et la Région seront présentes dans l’édition en ligne inédite du 21 au 25 juin. « En temps normal, nous sommes présents pour discuter avec les professionnels de leurs projets à venir qui pourraient être concernés par des aides régionales ou par des tournages dans la région. Nous sommes habituellement accueillis sur le stand de Films France (commission nationale du Film) qui fédère toutes les régions », raconte le directeur Cinéma de l’ALCA. Circonstances obligent, l’agence culturelle sera pour cette édition présente via des espaces numériques mis en place pour valoriser les différents participants au marché du film. « Cela va être un stand virtuel où il sera possible de prendre rendez-vous et où l’on pourra diffuser des éléments de communication », explique Emmanuel Feuilié. Une présence virtuelle indispensable car la Région est cette année particulièrement fière d’avoir pu accompagner ces projets cinématographiques tous différents mais tous manifestement réussis. 

La Nouvelle-Aquitaine en force dans la sélection officielle

Festival de Cannes 2020

Les différents accompagnements des films par la Région semblent avoir porté leurs fruits. La Nouvelle-Aquitaine est la région où il y a le plus de producteurs en capacité de produire des longs métrages (en dehors de l’Ile de France) et notamment par le biais de nombreuses coproductions internationales. L’un des films à apparaître dans la sélection est « Si le vent tombe » de Nora Martirosyan. « C’est un film qui nous tient particulièrement à cœur car il a été produit par Sister Productions (société de Nouvelle-Aquitaine) et la réalisatrice est aussi néo-aquitaine », indique Emmanuel Feulié. Le film s’est tourné en Arménie mais a été longtemps accompagné par l’ALCA et la Région, à la fois dans son écriture, dans son développement et dans sa production. Cette sélection est d’autant plus importante que c’est la première fois qu’un film de Sister Productions apparaît dans une sélection officielle avec, en plus, un premier film pour la réalisatrice. « Nous sommes très vigilants sur la question de l’émergence des jeunes acteurs du cinéma en Nouvelle-Aquitaine », ajoute le directeur.

Festival de Cannes 2020

D’autres films sélectionnés, comme « Josep » du réalisateur Aurel, contribuent à mettre en valeur la région. Ce film d’animation a pu mettre en avant la ville d’Angoulême et le studio angoumoisin Les Films Du Poisson Rouge, associé au projet avec une production parisienne. Le long-métrage aborde un sujet politiquement fort, évoquant la guerre d’Espagne et la Retirada. Pour l’ALCA, sa nomination est une très bonne nouvelle car en général, « les films d’animation pour adultes sont des projets difficiles à financer ». Angoulême a également été le centre des attentions avec le film « The French Dispatch » de Wes Anderson, habitué des sélections officielles du Festival de Cannes. Le tournage, digne d’un grand film américain, a eu lieu dans la ville charentaise. « C’est exceptionnel car on y reconnaît vraiment la ville, il y a quelque chose de très fort par rapport au territoire qui se dégage du film et cela n’arrive pas souvent qu’il y ait des tournages de cet ordre dans notre région », déclare avec fierté Emmanuel Feulié.  

Festival de Cannes 2020 

Changement de décor avec les films « Garçon chiffon » de Nicolas Maury et « Vaurien » de Peter Dourountzis, qui figurent eux aussi dans la sélection officielle du festival historique. Plus petits budgets, films français plus modestes : ces deux productions ont été tournées dans la ville de Limoges, un endroit où les tournages se font relativement rares. On y reconnaît parfaitement le calme des rues de la ville et les charmes du Limousin dans des histoires humaines touchantes et sensibles. L’ALCA, une fois encore, a souhaité accompagner ces œuvres pour insister sur l’importance de s’engager pour des premiers films… Et manifestement, cette décision était raisonnée !

Mais l’exploit culturel ne s’arrête pas là. Si cinq films figurent dans la sélection officielle, trois autres se sont aussi démarqués. Deux films également soutenus font partie de la sélection de la Semaine de la critique. « La Nuée » de Just Philippot produit par Capricci (société de production néo-aquitaine), a été tourné dans le département du Lot-et-Garonne et « De l’or pour les chiens » d'Anna Cazenave a été filmé dans les Landes. A ce beau palmarès, vient enfin s’ajouter le film « The Last Hillbilly » de Diane Sara Bouzgarrou et Thomas Jenkoe. Il a été accompagné au Chalet Mauriac, une résidence de la Région dont s’occupe l’ALCA et où les deux auteurs ont été accueillis. Cette production figure pour sa part dans la sélection de l’Acid. 

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Festival de Cannes 2020

Partager sur Facebook
Vu par vous
4678
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !