Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/04/20 : 100 patrouilles sur 50 points de contrôles en Béarn et Pays basque, c'est le dispositif annoncé par le préfet Spitz, pour respecter le confinement pendant le week-end pascal. Soit 325 gendarmes, avec l'escadron de gendarmerie mobile de Bayonne, et 1

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/04/20 | Poitiers fabrique du gel hydro-alcoolique

    Lire

    L’université de Poitiers et le CNRS se sont lancés dans la fabrication de gels hydro-alcooliques pour les soignants et les aides à domicile de la ville. De la gestion des stocks à la production jusqu’à l’embouteillage des solutions, des personnels techniques, ingénieurs et chercheurs volontaires ont collaboré à la fabrication du désinfectant dans des conditions optimales de sécurité.

  • 10/04/20 | Foire au Jambon et Fêtes de Bayonne en octobre?

    Lire

    Lors d'un point presse du président de l'Agglomération et maire de Bayonne Jean-René Etchegaray sur les dispositions prises dans le cadre du Covid19, celui-ci a été interrogé sur les deux grandes manifestations bayonnaises: Foire au Jambon -reportée à priori en juin- et Fêtes de Bayonne qui rassemblent, elles, un million de personnes. Le maire les reconnait compromises lors du dernier week-end de juillet eu égard la foule qu'elles attirent et confie la décision définitive à l'Etat. Alors les deux reportées aussi en octobre?

  • 10/04/20 | Grand Périgueux : la voie verte interdite d'accès pour le week-end de Pâques

    Lire

    À la demande de la préfecture de Dordogne, les communes du Grand Périgueux traversées par la voie verte (Bassillac-et-Auberoche, Boulazac-Isle-Manoire, Trélissac, Périgueux, Marsac-sur-l’Isle et Chancelade) prennent un arrêté, ce vendredi 10 avril, pour en interdire totalement l’accès pendant le week-end de Pâques, du samedi 11 au lundi 13 avril. Aucun déplacement n'est autorisé, y compris pour promener son chien et aller faire des courses de première nécessité (courses alimentaires, pharmacie).

  • 10/04/20 | Bordeaux Fête le vin reporté, une vente caritative annoncée

    Lire

    Le maire de Bordeaux a annoncé ce vendredi le report de Bordeaux Fête le Vin (prévue du 18 au 21 juin prochain) à 2021. En lieu et place, le CIVB, l'Office de Tourisme et la ville ont annoncé une "grande opération caritative" du 15 avril au 15 juin pour aider les hôpitaux du département de la Gironde. Comment ? En incitant les professionnels du vin à faire un don de leur choix qui sera ensuite vendu lors d'enchères en ligne ouverte au grand public du 15 au 21 juin. Les bénéfices réalisés lors de cette vente seront remis au CHU de Bordeaux.

  • 10/04/20 | 3 patients d’Ile-de-France au CHU de Limoges

    Lire

    Ce vendredi 10 avril, 3 patients atteints du Covid19 sont arrivés au CHU de Limoges. Tout comme d’autres établissements de Nouvelle-Aquitaine, ce transfert a été organisé afin de soutenir les hôpitaux d’Ile-de-France face à l’épidémie. Les patients ont été transférés par TGV médicalisé jusqu’à Poitiers puis par ambulances jusqu’au CHU. Le CHU a déjà accueilli 8 patients en provenance du Grand Est.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Carnaval Biarnés : trois jours pour tout changer !

13/02/2020 | "Le changement c'est maintenant !", pourrait crier Sant Pançard, roi du carnaval Pyrénéen, peu avant de finir au bûcher...

Carnal Biarnes, quand Saint Pançard et sa femme Carronha arrive à Pau

Réfugié en Aragon, il court il court Sant Pençard, pour échapper au bûcher... Il est passé par ici, il repassera par là, avant finalement de revenir triomphal dans la capital béarnaise autour du 20 février, pas sans quelques arrêts (déjà festifs...) à Ansos, Accous, Oloron, Salies-de-Bearn, et Nay sa dernière étape ce 15 février. Un retour palois dans la joie, la bonne humeur, la franche rigolade et l'exubérance... Bref, le retour d'un roi braillard, débridé (débraillé..?) et un brin insolent sans tempérance, ni retenue accompagné de sa cour tout aussi éclatante et volubile que lui ! Un joyeux bazar qui s'apprête à envahir les rues de Pau du 20 au 23 février prochains, de jour comme de nuit. Et comme le carnaval Pyrénéen marqué par des traditions et une identité fortes, n'est pas, à l'image de son Roi, à une contradiction près : le thème 2020 est affirmé haut et fort par ses organisateurs : « Cambiar ! », « Changer ! »

« S’habiller en femme si l’on est un homme, s’habiller en homme si l’on est une femme, se masquer et changer de voix, dénoncer l’injustice, les maîtres du monde, faire râler les pisse vinaigre, les bien pensants, se débrider, se rebeller, laisser libre cours à sa fantaisie » : autant de commandements, en quelque sorte, du Carnaval Biarnés avec pour seul objectif : bousculer l'ordre établi, en un mot « Cambiar ! ». Avec ce mot d'ordre en tête, le champ des possibles est pour le moins ouvert aux participants, qui pourront s'exprimer et laisser aller leur imagination dans les déguisements les plus fous et à de nombreuses reprises lors de ces 3 jours de fête que propose le Carnaval ! Pour les aider dans cette « métamorphose », une friperie spéciale Carnaval, et nourrie par la chine des bénévoles de l'association organisatrice sera ouverte le 16 février aux Halles de 10h à 15h...

Patrimoine, tradition et ouvertures

Les trois jours de joyeux délire organisés par l'Association Pantalonada, restent comme la tradition l'exige, marqués par les rendez-vous incontournables de la liturgie du Carnaval Biarnés que sont : la chasse à l’ours dans le centre historique, la Sèga (entrée de Carnaval dans la ville), la remise des clefs sur la Place royale, le procès devant le Tribunal et enfin la crémation. A tout cela, participent bien sûr le public, les bénévoles de l'association mais aussi de nombreux artistes intervenant tant dans la mise en scène du Festival que dans ses animations. Car c'est bien là aussi l'esprit de l'évènement rappellent les organisateurs : « faire vivre le patrimoine pyrénéen, sa langue, sa mythologie, sa musique, ses danses et ses chants tout en créant des espaces de rencontre avec des artistes éclectiques, venus d’ici et d’ailleurs. »

Après le « Carnaval à fac », organisé en journée le 20 février, à grand renfort de dégustations de produits locaux, de déguisements, de théâtre d'improvisation ainsi que d'un Dj set avec Radio Campus, le premier rendez-vous « officiel » démarrera en soirée avec la Nuit de l'Ours dans le quartier du Hédas. Une soirée qui démarre avec l'arrivée des Ours en ville et en musique puisque cette édition 2020 marque le retour des Bar-Bars : trois lieux (le Bondi Beach, l'Imparfait, le N°5) recevront trois groupes de trois styles différents à partir de 19h jusqu'à 20h30. Car c'est à cette heure que démarrera, place d'Espagne, la Chasse à l'ours marquée par l'arrivée des Roseta rejointes par les chasseurs pour une déambulation, « réservée aux adultes consentants » précise le programme, jusqu'à la place Récaborde entre défilé théâtralisé, slam, contes et surprises ! Place alors au Bal de l'ours (bal trad) puis aux concert et DJ set sous chapiteau chauffé, avec bar et restauration possible.


Carronha d'abord, Sant Pançard ensuite

Le lendemain, vendredi 21 février, à partir de 19h30 et jusqu'à 1heure du matin, c'est Carronha (Charrogne...) la (plus ou moins) charmante épouse de Sant Pançard qui se fait reine de la fête, car en prenant de l'avance sur son mari, elle s'empare de la ville avant lui ! Une soirée concert pour un voyage à travers l'Afrique noire, les Balkans et le Maroc au fil de sonorités jazz, groove et techno sous le chapiteau de la Place Récaborde. Mais comme son roi de mari, et avant lui, Carronha s'offrira en guise d'ouverture des festivités du soir, son propre défilé accompagné de la Pantalonada, rue du Château.

C'est enfin, le samedi 22 février, que Sant Pançard arrive en ville! Et les efforts des cols blancs qui monteront barricade derrière l'église Saint-Martin (à 15h), n'y pourront rien, le vent du changement et du grand désordre est en marche sur la capitale béarnaise ! Pour preuve la remise des clefs de la ville, Place Royale à 16h, suivie du départ du grand défilé co-porté et animé par un large collectif d'artistes qui assureront le spectacle... Mais au bout du compte, à trop vouloir tout changer sans doute, Sant Pançar n'échappera pas à son procès (place de la Liberté à 18h) qui l'entraînera vers sa funeste crémation, en musique s'il vous plaît. A moins qu'on ne brûle qu'un mannequin, laissant le Roi fuir (à nouveau) vers l'Aragon...
Quoi qu'il en soit, avec ou sans lui, la fête et la musique se poursuivent, avec à nouveau dans le quartier du Hédas, une soirée de grand bal et de concert, qui promettent à la danse, la convivialité et à la bonne humeur, une nuit encore bien chargée... Et en honneur à la gourmandise du Roi, (le moindre de ses défauts...), ce sont des producteurs de pays qui auront la part belle le dimanche sous le chapiteau, plus fameux que jamais, avant de laisser place encore à la danse traditionnelle, et à un spectacle dédié au jeune public... histoire de commencer à patienter jusqu'à l'année prochaine !

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Association Carnaval Biarnés

Partager sur Facebook
Vu par vous
3976
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !