Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

09/09/20 : Suite aux résultats positifs au test Covid de l’un de ses agents à la crèche municipale du quai Chaho, 3 nouveaux cas d'agents du même établissement ont contraint la Ville de Bayonne à une fermeture de celle-ci pour au moins 8 jours jusqu'au 9 septembre.

09/09/20 : Le match opposant les Girondins de Bordeaux Féminines au PSG se déroulera ce dimanche 13 septembre au Stade Jean-Antoine Moueix de Libourne à 12h45. Seule la tribune (3 730 places assises) sera ouverte, avec application de la distanciation physique.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/09/20 | Le Grand marché Bio du Bourgailh se tiendra dimanche

    Lire

    L’association Écosite du Bourgailh valorise l’agriculture biologique lors d’un grand marché bio festif au coeur de la Forêt du Bourgailh. Une vingtaine de producteurs biologiques proposeront ce 20 septembre une offre de produits variés (fruits et légumes, viandes, épicerie, vins et bières...). Certains produits pourront être dégustés sur place lors d’un repas en plein air. Cette 4ème édition se tiendra dans le respect du protocole sanitaire lié au Covid 19 : port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, restauration sur place assise, respect de la distanciation physique.

  • 18/09/20 | Des CRS à demeure à Bordeaux

    Lire

    À partir du 29 septembre, une demi-compagnie de CRS viendra s'installer à demeure à Bordeaux (une trentaine de policiers). Cette décision ministérielle fait suite à la demande de la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Fabienne Buccio, auprès du ministère de l'Intérieur pour faire face à une montée des agressions et des violences à Bordeaux. La même demande avait aussi été faite par la sénatrice Nathalie Delattre (Mouvement Radical) et le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. Les lieux de déploiement précis de la demi-compagnie de CRS ne sont pas encore connus.

  • 18/09/20 | Pascal Protano, élu président du syndicat des déchets de la Dordogne

    Lire

    Le syndicat mixte des déchets de la Dordogne (SMD3) a élu mardi 15 septembre son nouveau président. Il s'agit de Pascal Protano, maire de Coursac et deuxième vice président de l'agglomération périgourdine. Il est en charge de la gestion des déchets depuis sept ans et devra notamment gérer la mise en route des poubelles incitatives sur l'ensemble du département. Francis Colbac, demeure premier vice-président du SMD3. Pascal Protano a obtenu avec 46 voix sur 65 votants.

  • 18/09/20 | Charente-Maritime : l'apprentissage à la cote!

    Lire

    Après une hausse l'an dernier, les CFA du 17 confirment leur attractivité avec une nouvelle hausse de 6% des inscriptions en cette rentrée. Les aides de l’Etat pour l’embauche d’un apprenti ont contribué à cette dynamique. 1 958 apprentis font actuellement leur rentrée au CFA sur Lagord et Saint-Germain-de-Lusignan. Il reste des places. La Chambre des Métiers et le CFA organisent un Job Dating Alternance mercredi 16 septembre de 14h à 17h. Plus de 600 offres en apprentissage sont à pourvoir.

  • 18/09/20 | Prime COVID dans le Lot-et-Garonne

    Lire

    Le Département de Lot-et-Garonne vient de débloquer une enveloppe d’un million d’euros pour le versement d’une prime aux personnels des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) et des Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux (ESMS). Cela représente 1 000 € en taux plein, pour les 2 000 salariés de ce secteur d'activités. Les modalités d’attribution des subventions du Département au SAAD pour financer cette prime seront alignées sur celles de la Caisse Nationale de Solidarité et de l’Autonomie (CNSA).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Six photographes bordelais présentent le confinement, autrement

05/07/2020 | Des photographies confinées font l’objet d’une exposition Maison Bourbon, dont l’inauguration a eu lieu jeudi 2 juillet, et d’une exposition au Jardin Public.

Gardé en résidence

Quand art et confinement font la paire. Dans le cadre de la campagne « Gardons le lien avec la culture », la Ville de Bordeaux, en collaboration avec deux associations du territoire, dédiées à la photographie, Cdanslaboite et LaboPhoto, a proposé à 6 photographes bordelais de capturer des moments de leurs confinements. De cette initiative est née une série photographique hétéroclite des plus étonnante. Les photographies réalisées font l’objet d’une exposition numérique sur bordeaux.fr, d’une exposition Maison Bourbon, dont l’inauguration a eu lieu jeudi 2 juillet, et d’une exposition sur les grilles du Jardin Public.

« Ces photos me rappellent quand nous étions en famille dans notre maison de campagne pendant le confinement », souffle un des premiers visiteurs dans la première salle de l’exposition à la Maison Bourbon. Sous forme de Carte Blanche, au travers de clichés, en extérieur ou en intérieur, l’exposition rappelle, d’une manière artistique, ce moment spécial que chaque français et bordelais a pu vivre au début de l’année 2020. Les visiteurs parcourent les trois petites salles remplies de photographies, présentant le travail confiné de 6 photographes bordelais : Loïs Mugen, Marine Lécuyer, Miguel Ramos, Marie Fontecave, François Jonquet et Sophie Pawlack. Avec des univers différents et des captures variées, les photographes montrent tous à quel point cette période inédite de confinement n’est pas forcément un mauvais souvenir et comment il est possible de poser un regard artistique et poétique sur cette étape particulière de notre vie.

Gardé en résidence

Ce jeudi 2 juillet, c’était la première fois que la Maison Bourbon ouvrait ses portes pour faire découvrir les œuvres de ces photographes bordelais confinés. Des artistes locaux, mais un thème universel : voilà ce qu’il est possible d’admirer dès aujourd’hui Maison Bourdon ou sur les grilles du Jardin Public. Certains visiteurs pensent reconnaître la campagne environnante. « On dirait un paysage typique de Saint-Aubin-de-Blaye…», s’esclaffe une jeune femme qui examinait chaque photo au plus près. Dans une ambiance très intimiste et chaleureuse, rappelant celle des guinguettes, les premiers curieux ont pu découvrir des styles photographiques très différents, du coloré au noir et blanc. Il est possible de découvrir, et ce jusqu’au 28 juillet, les clichés fumants et teintés de violet de Marine Lécuyer, une photographe bordelaise qui a passé son confinement à la campagne. Il est aussi possible d’apercevoir au détour d’un couloir, la série photographique de Marie Fontecave qui se regarde et se comprend comme un film. Puis, dans un tout autre style, l’œil est attiré par les grands cadres colorés qu’a réalisé Sophie Pawlak dans la joie, la bonne humeur mais aussi dans un élan de créativité presque loufoque. Les photographes ont été choisis « pour leurs écritures fortes et leurs styles photographiques différents ». Il leur a été demandé de concevoir un minimum de 5 photos pendant les 15 derniers jours de confinement.

Gardé en résidence

Être un artiste confiné

Autodidacte, Loïs Mugen fait partie de ces photographes qui ont exposé à la vue de tous des parties de leurs confinements respectifs, des « bouts de vie », comme il aime le dire. Bordelais depuis déjà quelques années, il se lance dans la photo il y a six ans. « J’avais déjà exposé à la Maison Bourdon pour le « mercredi photo » et c’est le photographe Bruce Milpied qui m’a contacté pour me proposer ce projet intitulé « Gardé en résidence…photographique » », raconte Loïs Mugen. Que cela soit sur les grilles du Jardin Public à Bordeaux, ou à la Maison Bourbon, une dizaine d’œuvres réalisées par ce jeune photographe de 34 ans sont à découvrir. Aujourd’hui photographe reporter au sein de l’agence Hans Lucas et du collectif Macadam Press, il dévoile dans cette expositions son intimité et sort un peu du registre social qui caractérise le plus souvent son travail. Lorsque cet exercice lui a été proposé, le photographe ne l’a pas perçu comme une contrainte professionnelle car il a « l’habitude de prendre beaucoup de photos du quotidien ». « Lorsque l’on m’a proposé ce projet j’ai trouvé cela très intéressant car c’est un moment historique que l’on a tous vécu donc pouvoir le documenter c’était une chance », explique Loïs Mugen. Le photographe présente avec ces clichés son quotidien de bordelais enfermé tout en y incorporant son style particulier : le mélange entre le reportage et l’art.

Lois Mugen

Pour sa part, ce jeune artiste était confiné à Bordeaux, rue Sainte-Catherine, dans son appartement de 30m2. Son regard sur la période, visible via ses photos, est alors forcément différent de celui Marine Lécuyer, confinée à la campagne avec la possibilité de flâner à l’extérieur, dans un jardin boisé, presque sauvage. L’inspiration était quand même présente dans le pied-à-terre de Loïs Mugen. « C’est un peu naturel chez moi, je ne sais pas trop comment l’expliquer. C’est une histoire de moment et de scène », confie t-il. Le photographe a perçu dans ce confinement une opportunité et également une possibilité de capturer l’engagement local. « J’ai pu suivre des distributions alimentaires dans les squats bordelais par exemple, ou encore prendre des photos des maraudes qui aidaient les personnes à la rue. C’était très intéressant et cette situation pour un artiste peut être très inspirante, cela a été le cas pour moi », raconte Loïs Mugen. Ce qui frappe dans l’exposition, et qui plaît énormément aux photographes qui ont pris part à cette aventure, c’est qu’un même thème a été traité de manières radicalement différentes. « Ce sont des univers totalement opposés qui sont exposés ensemble, affirme Loïs Mugen. Dans une pièce il y a par exemple beaucoup de couleurs et c’est assez drôle de voir les visions de chaque personne au moment précis du confinement ». 

Du jeudi 02 juillet au vendredi 31 juillet 2020
Grilles du Jardin Public
Pole Image / Maison Bourbon, 79 rue Bourbon – 33300 Bordeaux
Du Jeudi 02 juillet au 28 juillet, ouverture le samedi et le dimanche

La Rédaction
Par La Rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6170
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !