Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/20 : Depuis cet après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | La Région Nouvelle-Aquitaine soutient le Liban

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour venir en aide à la population libanaise face au drame qu’elle est en train de vivre. Lors de la prochaine Commission Permanente, une aide de 100 000 euros va être votée qui sera remise soit aux ONG de la région présentes sur place telles que Pompiers solidaires ou Télécoms sans Frontières, soit elle participera au fonds de solidarité mis en place par les collectivités locales françaises.

  • 12/08/20 | La Rochelle : Olivier Falorni quitte le conseil municipal

    Lire

    Il avait exprimé son souhait de se retirer du conseil municipal, le soir de la séance d'installation de la nouvelle municipalité, le 10 juillet dernier, sans passer à l'acte. Il a finalement officialisé cette annonce ce mardi sur les réseaux sociaux, disant qu'il "ne serait plus conseiller municipal de La Rochelle à compter de ce jour". Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime avait été battu d'un cheveu dans les urnes en juin par le maire sortant Jean-François Fountaine.

  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Covid-19 : un prêt entraide pour soutenir les ménages

19/05/2020 | Pour aider les ménages touchés par la crise liée au coronavirus, le Crédit Municipale de Bordeaux vient de créer un prêt entraide…

Le Crédit Municipal de Bordeaux à l'écoute des ménages

La crise du coronavirus a contribué à faire naître des disparités dans la société. Afin d’assurer un suivi pédagogique, certaines familles ont dû s’équiper en ordinateur, imprimante ou autre matériel indispensable. D’autres encore ont été mis au chômage partiel et ont donc vu leur revenu diminuer. Pour aider ces foyers, le Crédit municipal a créé en avril dernier un prêt entraide d’un montant de 1 000€ remboursable sur 12 mois. Rencontre avec Natacha De Barros, animatrice Partenariats et Prescription au Crédit Municipal de Bordeaux…

@qui ! : Comment l’idée de créer un prêt entraide vous est-elle venue ?
Natacha de Barros :
Lors du confinement, mes collègues et moi-même étions tous en télétravail. Cependant, nous échangions très régulièrement pour tenter de trouver des solutions pour les ménages qui rencontraient des difficultés liées au chômage partiel, à l’achat d’équipements, à la garde d’enfants. C’est alors qu’un de mes collègues de l’agence de Belfort a proposé de créer un prêt spécifique pour cette période baptisé « prêt entraide » à tout petit taux. Afin qu’il voie le jour, nous avons travaillé en petit groupe à sa mise en place et c’est ainsi que le 20 avril dernier il fut proposé aux quatre coins de l’hexagone.

@ ! : Quelles sont les particularités de ce prêt ?
N. de B. :
Ce prêt d’un montant de 1 000€ est remboursable sur 12 mois à un taux très avantageux de 0,99 %. Les mensualités se montent donc à 83,79€. Au final, le prêt ne coûte que 5,48 € aux ménages. Notre objectif est véritablement de venir en aide aux foyers. Avec ce prêt nous remplissons vraiment nos missions sociales et solidaires. Aussi, les avantages sont multiples. Aucun frais de dossier n’est facturé, nous étudions les demandes en 48h, pas besoin de changer de banque, et la liste des pièces à fournir pour constituer le dossier est nettement allégée puisqu’il ne faut transmettre qu'une pièce d'identité, le dernier bulletin de salaire, le dernier relevé de compte, un justificatif de domicile récent et un RIB.

@ ! : Qui peut prétendre à ce prêt ?

Natacha de Barros

N. de B. : Ce prêt est destiné aux salariés du secteur public ou privé, aux retraités, ayant un taux d'endettement maximum après crédit de 40 %. A noter aussi que nous faisons preuve d’une tolérance pour les personnes ayant subi du chômage partiel durant le confinement. Mais ce prêt n’est pas destiné aux personnes n’ayant pas de revenu fixe. Pour ces dernières, et afin de ne laisser personne au bord du chemin, le Crédit municipal propose une autre offre « entraide » qui est le prêt sur gage, le cœur de métier de notre institution ouvert à tous. Il permet d’obtenir rapidement de petits montants de trésorerie pour passer un cap difficile, en échange d’un objet gagé, pour une durée de six mois. Depuis son origine, ce prêt est aussi une solution financière alternative pour permettre à des personnes exclues du système bancaire classique d’obtenir un financement sur présentation d’un objet de valeur, d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile récent. Pour les prêts inférieurs ou égaux à 100€, le taux d’intérêt et les frais sont à 0 %. Les prêts peuvent être payés en espèce jusqu’à 3 000€ ou par chèque.

@ ! : Le Crédit Municipal de Bordeaux possède douze agences sur tout l’hexagone. A ce jour, combien de demandes de prêt avez-vous enregistrées ?
N. de B. :
A ce jour, nous avons enregistré 71 demandes. A l’heure actuelle, 29 dossiers sont en attente, car incomplets pour la plupart, 14 ont abouti positivement et 27 ont été refusés pour des raisons principalement de surendettement.
Il faut rappeler que ce prêt a vu le jour fin avril. Nous l’avons lancé alors que nous étions tous confinés. Nous n’avons donc pas pu encore proposer une véritable campagne de communication autour de ce dispositif. Nous venons d’établir un document présentant ce prêt et, déconfinement oblige, nous sommes en agence. Nous allons donc de nouveau recevoir notre clientèle et pouvoir l’en informer. Aussi, nous sommes en train de réaliser un mailing informatif auprès de tous nos contacts. Tous ces outils vont permettre de mieux connaître ce prêt et sans doute recevoir davantage de dossiers de demande avant le 31 août prochain qui est la date limite pour en profiter.  

Plus d’informations : Crédit Municipal de Bordeaux - 29 rue du Mirail - CS 91225 - 33074 Bordeaux - 05 56 333 777 - agencedebordeaux@ccmps.fr - http://www.ccmps.fr/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Crédit Municipal de Bordeaux

Partager sur Facebook
Vu par vous
6609
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !