Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

26/03/20 : Charente-Maritime : A Rochefort, le marché reste ouvert les mardi et samedi (fermeture les jeudis), avec les conditions de sécurité sanitaire renforcées et un nombre maximum de personnes : 100 avenue De Gaulle et 40 sous la Halle.

26/03/20 : Michel Hidalgo qui fut pendant neuf ans l'entraîneur de l'équipe de France de football des Platini, Giresse et Tigana vainqueurs du championnat d'Europe de 1984 et un familier de la Gironde est décédé à l'âge de 87 ans

26/03/20 : Covid-19. Compte-tenu des incertitudes liées au confinement sanitaire, les organisateurs de Forexpo ont décidé de reporter la 26ème édition du salon européen de la sylviculture et de l'exploitation forestière au 16, 17 et 18 juin 2021 à Mimizan (40).

26/03/20 : E.Macron annonce une prime exceptionnelle pour les soignants. La crise passée "un plan massif d'investissement pour l'hôpital". Une opération Résilience de l'armée lancée en soutien aux populations et aux services publics en métropole et en Outre-mer

25/03/20 : La Rochelle : suite à une dérogation préfectorale, le Marché central se tiendra le mercredi et le samedi matin, dans la halle intérieure (pas de marché extérieur). Idem pour le marché de La Pallice le dimanche matin.

25/03/20 : Dès aujourd'hui 7 psychologues de la Ville de St-Médard-en-Jalles (33) proposent des permanences téléphoniques gratuites aux familles fragilisées ou en difficulté psychologique face au confinement. Du lundi au vendredi de 13h à 18h: 06 32 59 53 82

25/03/20 : En Nouvelle-Aquitaine, plus de 170 entreprises ont fait une promesse de dons qui devrait permettre de redistribuer plus de 300 000 masques. Pour autant, l'appel au don de masques lancé par l'ARS se poursuit.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/03/20 | En Lot-et-Garonne, don des produits alimentaires frais des collèges aux associations caritatives

    Lire

    Le service restauration scolaire du CD47 a interrogé tous les collèges publics pour recenser les produits frais en stock, afin que ceux-ci ne soient pas perdus et puissent être utilement redistribués. Résultat : 600 l de lait, 290 kg de fromage et de beurre et 620 kg de fruits et légumes, soit une tonne et demie de denrées alimentaires. La présidente Sophie Borderie a souhaité faire don de ces produits aux associations caritatives. L’AFDAS se charge de piloter la collecte des denrées au bénéfice des associations telles que le Secours populaire, la Croix Rouge, les Restos du Cœur...

  • 30/03/20 | A Bordeaux, un fonds d’urgence alimentaire pour les publics fragiles

    Lire

    La mairie vient de créer un fonds exceptionnel de 100 000 €, pour soutenir les associations et opérateurs intervenant auprès des publics fragiles. Une campagne de financement participatif auprès du grand public a aussi été lancée hier sur le site KissKissBankBank. Près de 5 000 € ont déjà été recueillis. En complément, un partenariat avec Bordeaux Mécènes Solidaires, permettra de soutenir l’effort commun, avec un déblocage exceptionnel de 30 000 € issus des dons d’entreprises mécènes.

  • 30/03/20 | CAUE de Nouvelle-Aquitaine : Quel est votre paysage pendant le confinement?

    Lire

    Durant la période de confinement, les CAUE de Nouvelle-Aquitaine vous invitent à partager via les réseaux sociaux (Instagram - Facebook) votre perception du paysage du quotidien. Pour cela, prenez une photo de votre lieu de vie, postez la sur Instagram ou Facebook, accompagnez la d’un titre, précisez le lieu de la prise de vue, rédigez un descriptif (facultatif) et ajoutez la mention #monpaysageconfiné @caue.47 "Soyez libres et créatifs !"

  • 30/03/20 | Le secteur de la petite enfance mobilisé en Lot-et-Garonne

    Lire

    En Lot-et-Garonne, 16 crèches et 10 micro-crèches sont maintenues ouvertes pour accueillir les enfants des personnels soignants y compris le w-e. Aussi, les assistantes maternelles sont mobilisées. Egalement, des unités collectives, dont la capacité ne doit strictement pas dépasser 10 enfants, continuent à accueillir les enfants. Enfin, les agents de PMI du Département sont auprès des professionnel pour les accompagner et sont joignables au 05.53.69.39.31/05.53.69.39.32 ou sur la plateforme sante.pmi@lotetgaronne.fr

  • 30/03/20 | Covid-19 : Circulation des trains réduite

    Lire

    En raison de la crise sanitaire en cours et suite aux mesures de confinement demandées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du COVID 19, la circulation des trains est désormais extrêmement réduite. À partir de ce lundi 30 mars, un plan de transport pandémie est mis en place. "Il permettra de continuer à assurer les déplacements essentiels des voyageurs ayant des raisons légitimes de se déplacer", selon la SNCF. Sur proposition de la Région Nouvelle-Aquitaine les transports en train TER sont gratuits pour les personnels soignants sur présentation du justificatif professionnel et de l’autorisation dérogatoire liée à leur mission.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | En Charente, Emmanuel Macron veut réconcilier industrie et écologie

31/01/2020 | Jeudi, le Président de la République a participé à l'ouverture d'une nouvelle ligne de production de batteries électriques au sein de l'usine Saft à Nersac (16).

Emmanuel Macron, accompagné de Bruno Lemaire, ministre de l'économie et d'Alain Rousset, président de Région Nouvelle Aquitaine

Emmanuel Macron a débuté sa journée de jeudi en Charente par la visite de l'usine Saft de Nersac. Il y a annoncé le lancement d'une ligne pilote de production de batteries. Celle-ci s'inscrit dans le cadre d'un projet européen ayant pour but la mise au point, la qualification et l'industrialisation de nouvelles technologies de batteries lithium-ion de haute performance pour les véhicules électriques. Actuellement 170 personnes travaillent sur le site, ouvert en 2007, dont 80 pour le lithium. 150 emplois très qualifiés devraient être créés en Charente et des emplois en R&D à Bordeaux.

En débutant sa journée de jeudi en Charente, avant de se rendre au Festival de la bande dessinée d'Angoulême, Emmanuel Macron a souhaité montrer le soutien de l'Etat Français à la fois à la mobilité verte, à sa politique économique "qui perme,t selon ses propres mots, de récréer dans  notre pays de l'emploi industriel."  Le chef de l'Etat, accompagné de Bruno Lemaire, ministre de l'Economie, et de Anja Karliczek, ministre allemande de l'Education et de la Recherche, a participé au lancement d'une nouvelle ligne de batteries haute performance chez Saft. Cette nouvelle ligne est portée par un consortium qui réunit Saft (filiale de Total depuis 2016) et PSA.
"L'objectif est de produire des batteries sur Nersac  qui soient en avance par rapport à celles fabriquées aujourd'hui, qu'elles soient d'une autonomie de 20 % supérieure et que le temps de recharge soit deux fois plus rapide, explique le PDG Patrick Pouyanné. "Notre pari est de produire à une échelle industrielle dans des usines à grande échelle et rapidement, c'est à dire en 2023 ou 2024."Cette ligne pilote s’inscrit dans le projet européen « l’Alliance Européenne pour les batteries », ayant pour objectif la mise au point, la qualification et l’industrialisation de nouvelles technologies de batteries lithium-ion de haute performance pour les véhicules électriques. PSA et Total s'engagent financièrement à hauteur de 200 millions d'euros sur l'usine de Nersac.

 Un projet européen

Ce projet européen, initié par la France et l’Allemagne, vise à faire de l’Europe la première puissance industrielle verte de demain permettant de répondre à trois objectifs : renforcer la souveraineté européenne (la batterie est l’un des éléments stratégiques des véhicules électriques et représente 30 à 40 % de la valeur du véhicule : faire émerger une offre industrielle française et européenne dans le domaine des batteries est un enjeu clé, afin de ne pas dépendre à terme d’approvisionnements étrangers) ; répondre à l’objectif de neutralité carbone avec le développement de la mobilité électrique  et créer des emplois dans nos territoires. Le site pilote de Nersac, constitue, la première étape du projet.  L’objectif est ainsi de développer en Europe des technologies plus respectueuses de l’environnement que les batteries actuellement sur le marché. Les batteries produites ont vocation à être intégralement recylables. "Sur ce programme, les pouvoirs publics français  vont y consacrer près de 850 millions d'euros (dont 690 de l'Etat). C'est un investissement massif du gouvernement. Les Régions Haut de France et Nouvelle-Aquitaine s'engagent également au côté de l'Etat dans cette stratégie, ainsi que des Länder allemands", a précisé le chef de l'Etat dans son intervention au côté des salariés.  L’industrie automobile européenne pourrait dans un horizon proche proposer des véhicules électriques véritablement verts, et avec une empreinte carbone fortement diminuée grâce à la relocalisation de la production en Europe.

Des créations d'emplois dans les territoires

Au sein de « l’Alliance Européenne pour les batteries », le projet porté par Saft et PSA permettra d’investir plus de 5 milliards d’euros et de créer entre 3 500 et 4 000 emplois directs (environ à moitié-moitié entre la France et l’Allemagne). Le plan de développement industriel engage la construction de trois sites à échelle franco-allemande : un centre de R&D et une ligne pilote pour la mise au point des équipements de production à Nersac en Nouvelle-Aquitaine ; une gigafactory en France ; une gigafactory en Allemagne. Sur le site de Nersac, 150 emplois très qualifiés devraient être créés sous trois ans confirme le PDG. Le centre de Recherche et développement de Saft situé à Bordeaux devrait également embaucher des ingénieurs. À Nersac, Emmanuel Macron a ainsi salué la concrétisation d’une triple ambition « européenne, industrielle et écologique ». Et d’appuyer : " On va réconcilier l’industrie et l’écologie ".

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2483
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !