Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

31/03/20 : La ville de La Rochelle a déposé une plainte lundi suite à un grave cambriolage de l’un de ses équipements de services publics. Du matériel d'entretien et de l’alimentation destinées aux écoles ont été volés. La Police national enquête.

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

26/03/20 : Charente-Maritime : A Rochefort, le marché reste ouvert les mardi et samedi (fermeture les jeudis), avec les conditions de sécurité sanitaire renforcées et un nombre maximum de personnes : 100 avenue De Gaulle et 40 sous la Halle.

26/03/20 : Michel Hidalgo qui fut pendant neuf ans l'entraîneur de l'équipe de France de football des Platini, Giresse et Tigana vainqueurs du championnat d'Europe de 1984 et un familier de la Gironde est décédé à l'âge de 87 ans

26/03/20 : Covid-19. Compte-tenu des incertitudes liées au confinement sanitaire, les organisateurs de Forexpo ont décidé de reporter la 26ème édition du salon européen de la sylviculture et de l'exploitation forestière au 16, 17 et 18 juin 2021 à Mimizan (40).

26/03/20 : E.Macron annonce une prime exceptionnelle pour les soignants. La crise passée "un plan massif d'investissement pour l'hôpital". Une opération Résilience de l'armée lancée en soutien aux populations et aux services publics en métropole et en Outre-mer

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/04/20 | La Région et l'Europe attentives à l'égalité hommes femmes en agriculture

    Lire

    La Région et l'Union européenne soutiennent respectivement à hauteur de 16 000 € et 14 000 € le projet « Ensemble pour l'égalité paysanne » portée par l'association Andere Nahia, basée à Espelette et dont l'objet est notamment d'aider et d'accompagner des femmes porteuses de projet de développement local. Le projet soutenu vise plus particulièrement à créer un collectif d'accompagnement des agricultrices du Pays Basque dans toutes les étapes de leur vie professionnelle (formation, installation, immatriculation, maternité, retraite, représentation...).

  • 01/04/20 | Organisation d'une entraide par la Ville de Lormont

    Lire

    La commune de Lormont propose à ses citoyens de s'inscrire pour constituer un réseau personnes «référentes», chacune agissant sur un secteur (une rue, un immeuble). Le Grand Tressan, la Ramade, Carriet, les Akènes, Bois fleuri, Alpilles-Vincennes sont les secteurs où la mobilisation s’organise peu à peu. Un formulaire d'inscription est à télécharger en ligne : lormont.fr

  • 31/03/20 | Ouverture d'un centre d'hébergement spécial à Limoges

    Lire

    Un premier centre d'hébergement temporaire spécialisé COVID-19 a été mis en place en Haute-Vienne. 30 personnes malades sans gravité, qui sont sans domicile ou hébergées dans un centre qui ne permettrait pas de respecter les mesures de confinement pourront ainsi être accueillies et suivies médicalement. L'ouverture de ce centre est le fruit d'une coopération entre les services de l'Etat, l'ARS et le centre hospitalier Esquirol, qui met ses locaux à disposition et fournit les repas.

  • 31/03/20 | Une écoute téléphonique pour les jeunes du Pays basque

    Lire

    Dans le contexte exceptionnel actuel, la Maison des Ados du Pays Basque, AdoEnia (structure du Centre Hospitalier de la Côte Basque), propose un service téléphonique et numérique minimum, pour les jeunes de 11 à 21 ans et leurs parents. Il leur suffit d’appeler le 05.59.64.22.52 de 14h et 17h. En dehors de ces horaires, ils peuvent également envoyer un mail avec leur prénom (ou un pseudo) et leur contact téléphonique ou numérique à l’adresse contact@adoenia.fr, ou contacter le promeneur du net 64 via Instagram : « gillespdn64adoEnia».

  • 31/03/20 | Charente-Maritime : 22 000 salariés en chômage partiel

    Lire

    Depuis le confinement, près de 2 900 entreprises ont demandé à bénéficier du chômage partiel, sur les 17 000 de Charente-Maritime. Toutes les activités sont concernées, et majoritairement les activités de l'hôtellerie-restauration. La DGFIP a accordé 650 mesures d'étalements des charges et d'impôts directs. Après la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques, la Charente-Maritime est le 3e département de la région à enregistrer le plus de demandes de chômage partiel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | SNCF Réseau investit 350 millions sur les lignes de Nouvelle-Aquitaine

12/02/2020 |

SNCF Réseau

En Nouvelle-Aquitaine, SNCF Réseau a engagé, cette année, 350 millions d’euros d’investissements en travaux sur l’ensemble des lignes régionales dont 180 millions consacrés à la maintenance. Pour le Limousin, Jean-Luc Gary, directeur SNCF Réseau Nouvelle-Aquitaine a fait le point sur les travaux en cours sur la ligne POLT entre Limoges et Fromental et entre Nexon et Saint-Yrieix-la-Perche et annoncé que des études préliminaires seront lancés, cette année, sur quatre axes Limoges-Angoulême, Poitiers-Limoges, Périgueux-Brive et Périgueux-Limoges. Les bons chiffres de la fréquentation voyageurs en Nouvelle-Aquitaine ont été dévoilés de même que trois nouveaux services TER.

Avec 95 millions d’euros engagés cette année en investissements et 45 millions pour la maintenance en Limousin, SNCF Réseau poursuit la modernisation des voies sur la ligne historique POLT (Paris Orléans Limoges Toulouse). En 2019, la voie 1 entre Limoges et Fromental a été régénérée sur 35 km. Les travaux sur la voie 2 débuteront au printemps pour s’achever en décembre. « SNCF réseau finance à 100 % les 45,4 millions nécessaires à ces travaux de régénération sans interruption de circulation car nous avons installé des installations de contre-sens ce qui permet de rouler sur une seule voie durant les travaux précise Jean-Luc Gary, le directeur régional, 29 km vont être renouvelés complètement, les rails, les traverses et le ballast seront réalisés grâce à un train usine appelé suite rapide. » En fin d’année, 56 km de rails auront été changés, 48.000 tonnes de ballast posés et 50 000 traverses béton, un chantier qui va mobiliser jusqu’à 450 personnes par jour (agents SNCF et entreprises). Les travaux préparatoires commenceront le 25 mai pour s’achever le 28 août, le train usine interviendra du 31 août au 30 octobre et les finitions sont prévues en novembre suivie d’une remise en état des pistes le long des voies et de la signalisation électrique jusqu’au 18 décembre.

Il n’a pas manqué de rappeler le rôle déterminant de la Région en terme de financement. « Sur les 350 millions d’euros des travaux sur toutes les lignes, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’État et SNCF Réseau en cofinance 170 millions précise-t-il, le Conseil régional est extrêmement ambitieux pour le soutien à l’activité ferroviaire y compris sur les investissements où il est présent. C’est un atout pour les usagers d’avoir une collectivité volontariste sur ce sujet. » Ainsi, la Région finance en totalité des travaux d’urgence entre Nexon et Saint-Yrieix-la-Perche évalués à 5 millions d’euros qui seront achevés fin avril.

Quatre études préliminaires lancées

SNCF Réseau a prévu d’engager, cette année, des études préliminaires sur quatre lignes Angoulême-Limoges (fermée depuis deux ans), Poitiers-Limoges, Périgueux-Brive et Périgueux-Limoges. « Elles ont pour but de définir la nature des travaux à mener, le montant de l’enveloppe et le calendrier de réalisation précise-t-il, il peut ensuite se passer trois à quatre ans avant la réalisation des travaux pouvant atteindre plusieurs millions d’euros. Il faut réserver des moyens humains et financiers, à titre d’exemple, les travaux engagés aujourd’hui ont été décidés il y a trois ans au minimum. » La Région souhaite que la performance de ses lignes vieillissantes ne se dégradent pas davantage. « L’enjeu est de stopper le vieillissement, nous avons été obligés d’abaisser la vitesse des trains sur certaines lignes pour des questions de sécurité ajoute-t-il, le but est d’entamer le rajeunissement du réseau, de retrouver les vitesses nominales prévues à l’origine lorsqu’on a construit ces lignes. Pour le POLT, l'objectif est de redescendre en-dessous de 3 heures entre Paris et Limoges, ce qui était le cas avant d’abaisser la vitesse. Nous avons 1,6 milliards de travaux prévus jusqu’en 2026 afin de retrouver cette vitesse nominale et un temps de trajet de 2h50 avec un arrêt. » La stratégie a été clairement définie, la Région finance les mesures d’urgence et SNCF Réseau lancera des travaux de régénération par la suite sur les lignes concernées.

Fréquentation en hausse pour le TER

Directeur régional SNCF voyageurs, Hervé Lefèvre a dévoilé les chiffres de la fréquentation sur les lignes régionales TER. Quelques 63 000 voyageurs par jour ont été comptabilisés en 2019, en tenant compte de la baisse d’activité en décembre suite au mouvement de grève. Le taux d’abonnement est important avec 19 000 abonnés en Nouvelle-Aquitaine, plus de 700 trains circulent chaque jour avec un niveau de régularité de 92,6 %. « Nous sommes fiers que dans plus de neuf cas sur dix, les voyageurs arrivent entre zéro et cinq minutes par rapport à l’heure indiquée précise le directeur. Quant à la fréquentation, elle augmente de 10 % tous les ans depuis 2017, ce qui est très encourageant. » Depuis un an, SNCF Voyageurs s’est réorganisé en créant quatre directions territoriales et en décentralisant des moyens.

Par ailleurs, trois nouveaux services nationaux seront mis progressivement en œuvre sur la région, à savoir « Citi », qui concerne la desserte de zones périurbaines avec des lignes très fréquentes, beaucoup d’arrêts dans un cadre urbain dense à l’image du RER. « Krono » aura pour ambition d’aller vite entre deux villes, de rapprocher les métropoles d’équilibre pour réduire les distances avec des trains directs ou semi-directs permettant, par exemple, de prévoir une réunion sur une demie-journée. Enfin, le service « Proxi » s’adresse aux zones rurales moins denses, sur des horaires différents afin de proposer des aller-retour fréquents. « Offrir à nos clients le bon produit, au bon tarif et qui correspond à leur besoins, voilà ce qui a guidé notre action assure David Brenet Directeur territorial Limousin, nous travaillons au quotidien pour que nos trains circulent en toute sécurité et concernant l’information aux voyageurs, le travail s’est encore accentué en 2019. »

Des gares plus accueillantes

Créée voilà dix ans, la branche « Gares et connexions » connaît une révolution depuis le 1er janvier en devenant une société anonyme, un statut nouveau pour ses collaborateurs, filiale de Réseau. « L’objectif de cette entité est de faire passer un meilleur moment en gare à nos clients en travaillant sur l’accueil, le confort de l’attente, la gestion des flux, les commerces, la propreté et la sûreté, des sujets sur lesquels nous travaillons au quotidien pour que nos clients se sentent bien » détaille Karine Antignac Terrou, directrice des gares en Limousin. Des projets ont été définis jusqu’en 2022, le plus emblématique étant la réouverture du Buffet de la Gare de Limoges-Bénédictins fermé depuis près de deux ans. Trois food-trucks se relaient, depuis quelques mois, devant la gare pour assurer un service de restauration rapide. « Nous espérons trouver un repreneur cette année car nos clients nous demandent sa réouverture, nous avons trois prospects mais des travaux importants sont à réaliser sur la mise aux normes de la cuisine. Le site s’étend sur quatre étages et 1300 m², une surface trop grande pour certains. Il faut trouver un bon équilibre avec un repreneur qui accepte d’investir un peu. » Les menuiseries de la gare vont également être rénovées, un espace accueil connecté de 100 m² a été ouvert dans le hall. Enfin, dans le cadre du programme « 1001 gares », l’objectif est de faire revivre les gares en implantant des projets innovants avec deux projets à l’étude à Brive et Allassac.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
2736
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !