Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/20 : Le Maire de Lormont, Jean Touzeau, et l'équipe municipale, invitent la population, ce mercredi 21 octobre à 12h, à s'associer à leurs côtés à l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie victime du terrorisme.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/20 | Covid: le préfet des Pyrénées-Atlantiques resserre les boulons

    Lire

    Devant l'évolution de l'épidémie dans les PA, le préfet Eric Spitz a annoncé de nouvelles mesures Dès jeudi : • Les bars fermeront à 22h00 dans l’ensemble du département. Les restaurants pourront donc rester ouverts après 22 h, mais devront cesser leur activité de bar (en dehors d’un repas) après 22h00. l’heure de fermeture des restaurants est fixée à 23h30. Dans les restaurants et les bars, les personnes accueillies devront désormais renseigner sur un registre leurs noms et prénoms ainsi que des informations permettant de les contacter.

  • 20/10/20 | Hervé de Talthouët-Roy, nouveau président du département des Deux-Sèvres

    Lire

    Ce 19 octobre 2020, Hervé de Talthouët-Roy a été élu par les conseillers départementaux nouveau président des Deux-Sèvres. Seul candidat pour succéder à Gilbert Favreau, élu sénateur des Deux-Sèvres le 27 septembre dernier, l'élu du canton de La Gâtine a recueilli 22 voix sur 34 votants (11 blancs et 1 nul). Conseiller départemental depuis 1994, l'élu sera un président de transition. Il n'envisage pas de se représenter aux élections départementales prévues normalement en mars 2021.

  • 20/10/20 | Pau rend hommage à Samuel Paty mercredi

    Lire

    La Mairie de Pau organise mercredi 21 octobre à 19h, devant l'Hôtel de Ville, un hommage en mémoire de Samuel Paty, enseignant d’histoire-géographie, assassiné. L’hommage national rendu au même moment à la Sorbonne sera retransmis sur un écran géant. En conséquence, dès 18h30 et jusqu’à la fin de la cérémonie, l’accès au centre-ville par l’ouest sera dévié depuis la Place Gramont par la Place de Verdun. Les voitures venant de l’est pourront emprunter le boulevard des Pyrénées et descendre via la rue Bordenave d’Abère. Le stationnement sera interdit rue Henri IV, entre Adoue et Place Royale entre 17h30 et 21h00.

  • 20/10/20 | Charente-Maritime : appel à candidature pour 11 carrelets

    Lire

    La préfecture lance l’attribution prochaine de 11 emplacements de pontons de pêche au carrelet, répartis sur les communes de Marsilly, Saint-Laurent-de-la-Prée, Fouras, Saint-Nazaire-sur-Charente, Saint-Palais-sur-Mer et Saint-Pierre-d’Oléron. Les fiches descriptives des emplacements et la procédure de candidature seront affichées pendant un mois, du vendredi 16 octobre au mercredi 18 novembre inclus, dans les mairies concernées et téléchargeables sur le site internet de la préfecture.

  • 20/10/20 | Charente-Maritime : une journée pour devenir "aidant du numérique"

    Lire

    Le Département 17, l'agglo et la Ville de La Rochelle, SOLURIS, Net SOLIDAIRE et HUBIK organisent un évènement "Numérique En Commun[s]" jeudi 22 et vendredi 23 octobre, à la Maison du département à La Rochelle. Objectif : mobiliser les acteurs de la médiation numérique du territoire (professionnels ou non) et garantir la qualité de leur accompagnement. Ce NEC Atlantique s'adresse à ceux qui sont déjà aidants numériques, ou souhaitent le devenir. Contact: numeriqueinclusif@charente-maritime.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Rive Droite : panOrama fête ses dix ans à Cenon!

10/03/2020 | Pour sa 10ème édition panOrama proposera toujours ses traditionnelles randonnées artistiques et ses nuits vertes les 31 mai et 26 septembre prochains.

Nuit verte 2018

Il y a 10 ans, panOrama, prenait place pour la première fois dans le Parc des coteaux, il s’agissait alors de faire découvrir aux habitants ce patrimoine naturel unique grâce à un événement culturel et artistique. Pilotée par le grand projet des villes (GPV), l’initiative proposait une randonnée artistique à travers le parc ainsi que des animations nocturnes. En cette année de l’anniversaire des dix ans du projet, l’objectif de réappropriation et de valorisation du parc par les habitants de la métropole reste le même, mais la renommée de panOrama n’a eu de cesse de croitre, l’édition 2018 a notamment réuni plus de 10 000 personnes.

« Le Parc des Coteaux, ce sont 400 hectares qui vont de Bassens à Floirac en passant par Lormont et Cenon » explique Charlotte Hüni, directrice du festival panOrama. Cet espace privilégié au cœur de la métropole fait l’objet de forts enjeux en 2010 lors de la mise en place de ce projet. En effet, les habitants de la métropole ne connaissaient pas ou peu le parc et il fallait qu’ils se réapproprient positivement ce lieu. A cette époque le Rocher Palmer voit le jour et l’idée de créer un espace culturel au cœur de la cité et par la même de désenclaver ce territoire, fait son chemin. « Nous avons fait le choix de l’entrée culturelle et artistique parce que cela tombait aussi à un moment ou il était bon de faire la démonstration que la rive droite est une terre de culture », raconte Charlotte Hüni.  La valorisation par une randonnée artistique et d’autres manifestations n’est donc qu’une continuité logique pour le GPV qui initie alors ce projet qui, depuis, a fait du chemin.

« La première édition en 2010 a posé les bases de deux axes forts dans la programmation, à savoir les marches, qui sont des randonnées artistiques mais aussi la Nuit Verte, une balade plus courte de nuit qui a lieu dans un seul parc; cette année cela sera à Cenon au Parc Palmer », annonce Charlotte. Pour le Parc Palmer il n’est nullement question pour Charlotte et ses équipes de faire découvrir un parc méconnu puisque comme elle le dit « tout le monde sait où se situe le Parc Palmer, mais sur la proportion qui savent où est Palmer quels sont ceux qui sont allés derrière le château Palmer ? Quels sont ceux qui sont allés de ce château au château Tranchère ? Je pense qu’ils sont nettement moins nombreux » affirme-t-elle. Au-delà de la mise en lumière d’un parc isolé ou peu connu comme cela a pu être le cas lors des éditions précédentes avec le Parc de l’Hermitage ou le Parc de l’Observatoire de Floirac, c’est ici la redécouverte d’un territoire qui prime. Montrer les possibilités des chemins qui traversent ce parc afin de rejoindre la mairie de Cenon et donc permettre aux habitants de mieux comprendre ce lieu central du quartier.

Un événement culturel qui se veut proche des habitants de la rive droite

Finalement cet événement c’est surtout une manière de s’adresser directement aux habitants en invitant la culture au centre de leur vie et de leur ville, « il y aura un gros problème si on crée un événement culturel dont la presse va parler et dont les Bordelais vont s’emparer mais auquel aucun habitant de la rive droite ne sera venu » s’inquiète Charlotte. Il est donc important pour elle de s’entourer d’acteurs de terrain mais aussi de s’implanter au cœur du quartier Palmer avec son « quartier général » qui pose cette année ses bagages en plein cœur du quartier, et propose des animations et ateliers. Ce dispositif de rencontres avec les habitants permet aussi de mieux cerner les attentes et les réticences des résidents du quartier et d’aider à mieux faire comprendre le projet et à intéresser les visiteurs.

Un intérêt qui aurait pu faiblir avec les années ; après dix ans à arpenter en long en large et en travers ce Parc des Coteaux certains pourraient douter de l’originalité des éditions qui se succèdent, mais Charlotte souhaite rassurer sur les découvertes que l’ont fait d’une année à l’autre. « Chaque édition même si l’on passe parfois par les mêmes chemins ne sera jamais la même. L’artiste qui accompagne cette marche, qu’il soit d’ici ou d’ailleurs, va apporter sa vision et sa perspective du parc, le nombre de personnes que nous sommes varie aussi beaucoup et l’expérience n’est pas la même si l’on est 50 ou 200 à marcher. On peut marcher du Nord au Sud ou du Sud au Nord et la vision du parc change alors complètement, la vitesse de marche varie elle aussi et cela change complètement notre rapport au Parc des Coteaux », clarifie Charlotte Hüni.

Après dix années au service des habitants de la rive droite et de la métropole, l’intérêt des habitants pour cet événement et les résultats sont là. « Quand on a fait la première nuit verte au parc de l’Hermitage à Lormont qu’absolument personne à l’exception des Lormontais ne connaissait, on était entre 1500 et 2000; en 2018 pour la dernière édition de la nuit verte nous étions 10 000 dans le Parc de l’Observatoire à Floirac », se félicite la responsable de panOrama. Un bilan positif donc même si elle ne souhaite pas que cet anniversaire soit l’occasion d’un bilan mais plutôt d’une ouverture vers l’avenir: « on sera attentif à ce que pour nos dix ans on soit aussi nombreux que pour les 8 ans, mais au lieu de s’arrêter sur ces dix années on va plutôt se projeter sur les 100 ans qui viennent ! »  

Clément  Bordenave
Par Clément Bordenave

Crédit Photo : Rodolphe Escher

Partager sur Facebook
Vu par vous
5550
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires