Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

27/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/05/20 | Dax: Les professionnels de retour au Village Landais Alzheimer

    Lire

    Après plusieurs semaines de mise à disposition dans leurs précédents établissements pour lutter contre le Covid-19, les 95 professionnels de santé du Village Landais Alzheimer qui avaient intégré la structure le 16 mars dernier, sont de retour. Avant l'arrivée des "Villageois", quand les conditions sanitaires le permettront, ils auront ainsi plusieurs semaine pour découvrir le site, leurs collègues et se former aux spécificité de la prise en charge innovante de cet établissement.

  • 29/05/20 | Liaisons Pau-Paris: la colère de François Bayrou

    Lire

    A partir du 16 juin, date de la réouverture de l'aéroport de Pau, Air France propose une reprise des vols au rythme de 2 vols hebdomadaires vers Roissy, là où avant la crise une quarantaine d'avions étaient assurées vers Orly chaque semaine. Face à la presse ce vendredi, François Bayrou, le maire de Pau et président de l'agglo a fait savoir sa colère et son intention de saisir l’exécutif, afin de lui rappeler les engagements de l’État et "les 7 Mds d’euros d’argent public versés à Air France". Objectif: « un nombre raisonnable d'avions tous les jours ». Il annonce aussi entrer en contact avec d'autres compagnies aériennes.

  • 29/05/20 | Municipales en Charente-Maritime : 60 maires à élire

    Lire

    En Charente-Maritime, les électeurs de 60 communes sur les 463 du département iront aux urnes pour le second tour du 28 juin. Les bureaux de vote seront ouvert de 8h à 18h. Les conseillers municipaux élus au second tour éliront l’exécutif communal les 3, 4 et 5 juillet, puis les exécutifs des établissements publics de coopération intercommunale le 17 juillet. Au 7 février, le département enregistrait 501 058 inscrits sur les listes électorales. Au premier tour, la participation était de 45,85 %.

  • 29/05/20 | La Rochelle étend l'accueil des ses élèves à partir du 4 juin

    Lire

    Les écoles de La Rochelle vont pouvoir accueillir une centaine d'écoliers supplémentaires à partir du 4 juin. La Ville va notamment mettre en place le dispositif "sport, santé, culture et civisme" encouragé par l'Etat. Les personnels municipaux et d'associations seront en charge de ces animations thématiques en semaine, dispensées sur le temps scolaires, dans les locaux adjacents aux écoles. 4 établissements vont servir d'écoles tests avant l'extension du dispositif.

  • 29/05/20 | Opération sportive « Limoges respire »

    Lire

    La Ville de Limoges propose du 8 au 26 juin un programme gratuit de remise en forme « Limoges respire » pour les personnes âgées de 18 à 50 ans. Au total, 11 activités vont être proposées au cours de ces 3 semaines comme des jeux d’orientation en famille, du VTT, du renforcement musculaire ou encore du stand-up paddle. Les pré-inscriptions pour 2 activités maximum par semaine débutent le 3 juin au 05 55 38 50 55.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | L’abstention grand vainqueur en Haute-Vienne avec 57,27%

16/03/2020 |

Mairie de Limoges

En Haute-Vienne, comme dans les autres départements de Nouvelle-Aquitaine, le coronavirus a fait peur aux électeurs puisque seulement 42,73 % des inscrits se sont déplacés pour glisser leur bulletin dans l’urne entre un lavage de mains en entrant et une désinfection au gel hydroalcoolique en sortant. Ils étaient 69 % à avoir accompli leur devoir civique au premier tour des municipales de 2014. A Limoges, la liste « Limoges au coeur » du maire sortant Emile-Roger Lombertie (union de la droite et du centre) arrive en tête avec 46,2% des suffrages suivie par la liste de gauche de Thierry Miguel qui a convaincu 21,58 % des votants, la liste écologiste de Bernard Drobenko se classant troisième avec 9,05%. Au second tour, si second tour il y a, ce sera donc un duel classique droite-gauche dans cette ville détenue par la droite depuis seulement six ans. Dans les deux sous-préfectures, les enjeux étaient fort différents avec une seule liste à Rochechouart, emmenée par Anne-Marie Almoster-Rodrigues (gauche) qui est élue tandis qu’à Bellac le maire sortant, qui briguait un second mandat, Corine Hourcade Hatte (divers droite) est en difficulté avec 38,07% des voix face à Claude Peyronnet (divers) en tête avec 45,33 % des voix et Alice Maury (divers gauche) 16,59 %.

L’abstention aura largement joué les trouble-fête dans cette élection à haut risque sanitaire qui a rebuté une majorité d’électeurs haut-viennois. Les 69 % de participation au 1er tour de 2014 sont un lointain souvenir puisque, par crainte de la contagion en dépit des mesures prises dans les bureaux de vote, quasiment six électeurs sur dix n’ont pas pris le risque de venir.

A Limoges (129 502 habitants,) la ville, acquise en 2014 par le candidat de la droite et du centre Emile-Roger Lombertie après un siècle de règne socialiste, a de nouveau plébiscité le maire sortant qui est largement en tête avec 46,21 % des suffrages. Le candidat de gauche Thierry Miguel, novice en politique, se classe deuxième avec 21,58 % des voix. L’écologiste Bernard Drobenko est troisième avec 9,05 % des suffrages, l’ex députée socialiste Monique Boulestin (LREM-Radicaux) se hisse à la quatrième place (7,66%) et la candidate LFI Danielle Soury à la cinquième (5,58 %). L’ex candidat RN Vincent Gérard qui présentait une liste divers droite n’a pas réussi à convaincre (3,95 %). Emile-Roger Lombertie manque de peu la réélection dès le premier tour, avec un résultat quasiment doublé par rapport au premier tour de 2014 (23,79%) où il était arrivé second derrière le sortant Alain Rodet (30,11%). La prime au sortant a donc bien fonctionné et sa réélection ne devrait pas lui échapper, même s’il devra se méfier de ses nombreux adversaires de gauche. « Les scores montrent que les Limougeauds sont reconnaissants du travail accompli, ils montrent aussi que l’opinion est morcelée derrière entre différentes tendances constate Emile-Roger Lombertie, l’abstention record est liée à la crainte du coronavirus alors que voter n’est pas plus dangereux que d’aller faire ses courses au supermarché ! ». Pour le deuxième tour, la sérénité semble cependant de mise. «L’intelligence est dans les mains du peuple qui fera l’équipe victorieuse assure l’élu, il y a des éléments de tranquillité mais je n’aime pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Nous sommes en démocratie, il faut que le peuple s’exprime définitivement pour que l’élection soit reconnue. »

Pour Thierry Miguel, tout l’enjeu sera de rassembler largement pour espérer créer la surprise. « C’est un très bon résultat car je débute en politique et je n’avais aucune notoriété voilà quelques mois réagit la tête de liste. Nous sommes dans une vraie dynamique à gauche. Le maire a bénéficié de plusieurs choses, la crise du coronavirus qui a provoqué une abstention très forte et l’absence de liste RN qui est souvent à 13 ou 14 %, électorat RN qui a voté pour lui. C’est maintenant à nous de trouver des forces de gauche pour le deuxième tour s’il a lieu. J’appelle toutes les personnalités de gauche progressistes, humanistes, écologistes et citoyennes à se retrouver derrière notre liste car nous sommes maintenant dans une opposition classique entre une droite très dure et une gauche de progrès ».

A Bellac (4 164 habitants), le maire sortant Corine Hourcade-Hatte n’est pas certaine de retrouver son siège avec 38,07 % des voix, même si elle a déjà connu une situation compliquée en 2014 puisqu’elle avait fini en troisième position à l’issue du premier tour. Comme lors de la précédente élection municipale, Claude Peyronnet (divers) décroche le meilleur score avec 45,33 % des voix. L’élection sera arbitrée par celle qui est arrivée troisième Alice Maury (divers gauche) avec 16,59 %. On peut supposer que la majorité de ses électeurs reportera leurs voix sur le candidat de gauche.

A Rochechouart (3 780 habitants), seconde sous-préfecture, Anne-Marie Almoster-Rodrigues (divers gauche), seule en lice, a été élue.

Guerres de successions

A Panazol, cité de 10 500 habitants au dernier recensement mais aujourd’hui plus près des 11 800 habitants, ce qui en ferait la deuxième ville du département, le suspens reste entier. Qui prendra le siège du maire divers gauche Jean-Paul Duret qui a tiré sa révérence ? La liste de droite emmenée par Fabien Doucet arrive en tête avec 39,11 % améliorant son résultat de 9 % par rapport à 2014. Héritière désignée du maire sortant, Martine Tabouret est deuxième avec 38,58 %, Bruno Comte ( SE ) réalise 22,32 %, un troisième homme qui détient la clé de la victoire à moins qu’il choisisse de se maintenir dans une triangulaire fratricide.

Autre suspens, à Couzeix (9 661 habitants), Sylvie Billat (divers centre) est en tête avec 44,48 % suivie par Sébastien Larcher (divers centre) à 41,74 % et Marcel Ribière (union de la gauche) qui réalise 13,78 % des voix. En 2014, le maire centriste Jean-Marc Gabouty avait été réélu dès le 1er tour avec plus de 75 % des voix, mais élu sénateur, il avait démissionné en 2017. Une triangulaire se profile sur cette commune qui n’a pas connu une telle situation depuis plus de deux décennies.

Troisième succession délicate au Palais-sur-Vienne (6 042 habitants) où le divers gauche Ludovic Géraudie, candidat désigné du maire sortant Isabelle Briquet, a attiré 48,97 % des votants devant Denis Limousin (divers gauche) qui a rallié 33,05 % des votants et

Lucien Courtiaud (divers) 17,98 %. L’actuel premier adjoint est certes en position privilégiée mais il devra se méfier et compter sur un bon report de voix pour l’emporter. A moins qu’une triangulaire ne change la donne.

A Condat-sur-Vienne (5 150 habitants), l’actuel maire Bruno Genest (divers gauche) est lui aussi en position délicate bien qu’arrivé en tête avec 40,04 % (mois 7 % par rapport à 2014). Il est talonné par la candidate de gauche Emilie Rabeteau qui rafle 36,5 % des voix et Joseph Absi 23,46 %. Une triangulaire n’est pas à exclure puisque ce dernier avait démissionné de l’équipe Genest pour divergence de vue.

A Saint-Junien (11 300 habitants), le maire ADS Pierre Allard, sans adversaire en 2014, peut se rasseoir pour la quatrième fois dans son fauteuil avec un confortable score de 61,17 %. Son ancien conseiller municipal écologiste réalise un bon score avec 38,83 %.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Ville de Limoges - Thierry Laporte

Partager sur Facebook
Vu par vous
2989
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !