Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/07/20 | Charente-Maritime :une enquête sur les circuits courts

    Lire

    Soutenant la démarche de développement des circuits courts engagée par le Département 17 en 2016, la Chambre d’agriculture 17 réalise une enquête afin de mieux connaitre les besoins et les attentes des producteurs locaux en circuits courts et l’intérêt de chacun concernant les outils développés par la collectivité. Dans le but de mieux valoriser l’offre, elle recense également les activités (produits, lieux de vente, agrotourisme…) des entreprises en circuits courts. Contact: 05 46 50 45 00.

  • 04/07/20 | Dax : à la découverte du patrimoine Belle époque de la cité thermale

    Lire

    Avec Dax Architecture (Ed. Kilika), l'historien landais Kévin Laussu offre une riche étude de fond sur ce patrimoine méconnu de la cité thermale. Une première publication qui salue près de 15 ans d'inventaire, et un outil pour mieux connaître l'identité et l'histoire récente de cette ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la Culture cet hiver. De quoi prendre conscience aussi des richesses locales à protéger, des belles demeures jusqu'aux portes en bois scuplté et ferronneries.

  • 04/07/20 | Aéroport de La Rochelle : une reprise des vols progressive

    Lire

    Après la liaison avec Lyon depuis le 15 juin et Dublin depuis le 1er juillet, les vols reprennent progressivement à l'aéroport de La Rochelle. Ajaccio (1 vol hebdo) et Londres-Stansted (2 à 3 rotations hebdo) seront de nouveau accessibles à partir du 4 juillet, avant Manchester, London-Gatwick et Genève d'ici le 30 juillet. EasyJet va reprend les vols La Rochelle-Nice à compter du 2 août, à raison de 2 vols par semaine tous les vendredis et dimanches ; Ryanair vers Porto et Bruxelles.

  • 03/07/20 | Rochefort : la réouverture du pont transbordeur remise aux calendes grecques

    Lire

    Initialement prévue le 4 juillet, la réouverture du pont transbordeur n'aura pas lieu. Complexes, les opérations de réglage du Transbordeur et de sa nacelle constituent un défi technique nécessitant de procéder par étapes. La période de confinement et le retard des travaux n'ont pas permis de mener à bien l’ensemble des mises au point nécessaires au bon fonctionnement du dispositif. Le gestionnaire du pont, l'agglo de Rochefort, se dit dans l'impossibilité de fixer une nouvelle date pour le moment.

  • 03/07/20 | Nouvelle-Aquitaine : des chèques vacances pour les plus modestes

    Lire

    Trois millions d'euros, c'est la somme annoncée par la région Nouvelle-Aquitaine pour contribuer aux chèques vacances "solidarité tourisme" (sur sept millions au total) qui seront distribués à 30 000 foyers, soit environ 100 000 personnes. Le plafond par ménage oscillera entre 100 et 400 euros, pour des bons d'une valeur de 50 à 100 euros à destination prioritaire des ménages modestes (en fonction du quotient familial). Cinq nouveaux départements rejoignent le dispositif : les Landes, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Dordogne et la Haute-Vienne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Le Département de la Dordogne met la main au porte monnaie pour relancer l'économie

20/05/2020 | Germinal Peiro le président du Département de la Dordogne annonce 10 millions € supplémentaires pour soutenir les artisans et le tissu de petites entreprises.

Le chantier du numérique, représente un des plus gros investissement de l'année

A la crise sanitaire du Covid 19, s'est ajoutée pour bon nombre de secteurs économiques, à l'exception de l'agriculture et de l'agroalimentaire qui ont plutôt bien résisté, une crise économique. L'économie de la Dordogne, ce sont majoritairement des TPE et des PME. Elles sont aujourd'hui sont en difficulté, en particulier dans le secteur de l'hôtellerie restauration, le bâtiment et la construction. Le Département lance un plan sauvegarde de l'économie et de l'emploi. Ce mardi matin, Germinal Peiro a fait un état des lieux des budgets mobilisés pour redonner du travail aux entreprises.

Germinal Peiro, le président du Conseil départemental de la Dordogne, l'avait annoncé dès la mi avril, la première priorité est de relancer les chantiers programmés et budgétés par la collectivité. Le Département n’a pas la compétence économique, mais il fait partie des gros donneurs d’ordre.
Dans le domaine du bâtiment, ce sont donc 160 chantiers qui vont être lancés, pour des montants variant de quelques milliers d'euros à 40 000 euros HT, permettant, aux entreprises de toute taille d'y répondre, via des consultations simplifiées.  La collectivité a imaginé un vaste plan de sauvegarde de l'économie avec une enveloppe initiale de 150 millions d'euros, mais le Département souhaite y ajouter dans quelques jours, une enveloppe supplémentaire de 10 millions d'euros.
"Soutenir l'économie, c'est soutenir l'emploi, explique Germinal Peiro, et c'est du même coup amoindrir les dépenses d'aides sociales qui risquent de fortement augmenter dans les prochains mois ".
Ce mardi matin, en conférence de presse, la première non virtuelle, Germinal Peiro a listé des budgets mobilisés par le Département et ses organismes satellites pour redonner rapidement du travail aux entreprises périgourdines. Ainsi, 57,6 millions d’euros sont prévus pour les routes et les bâtiments départementaux comme les collèges (Mussidan, Terrasson et Le Bugue)…Le Conseil départemental travaille à la préparation d'un programme complémentaire de petits chantiers, sur les routes et dans les bâtiments dont la collectivité est propriétaire. Ces travaux seraient plutôt réservés à des petites entreprises artisanales du bâtiment et des travaux publics, très nombreuses en Dordogne : montant prévu 3 millions.  Le programme d’entretien des routes est de 11 millions d’euros. Le chantier de l'extension reconstruction du laboratoire départemental d’analyse et de recherche, situé à Coulounieix-Chamiers, victime d'un grave incendie en décembre 2018, est sur les rails avec une enveloppe de 14 millions d'euros.  Le projet de maison départementale de l’habitat, réunissant tous les organismes spécialisés, avance et sera situé derrière la gare de Périgueux  : ce projet s'élève 14,5 millions d’euros. 

Le numérique, des chantiers colossaux

Le plus gros chantier est celui de la fibre à travers la Dordogne, mené par Périgord numérique, avec 40 millions d’euros cette année, 50 millions en 2021 et 285 millions prévus pour la dernière tranche de 2022 à 2025. Au total, l’investissement de tous les partenaires pour construire le réseau de fibre optique vers chaque foyer coûtera 475 millions d’euros. Ce chantier de la fibre optique offre des perspectives intéressantes de travaux jusqu'en 2025 pour les entreprises du secteur. L’office  départemental Périgord Habitat doit investir 33 millions d’euros dans des chantiers de construction avec un coup de pouce d'un million d'euros du Département afin de réaliser des chantiers d’entretien urgents. Il y a aussi l’aide aux communes de 15 millions d’euros, l’aide à la rénovation de l’habitat privé des propriétaires occupants pour 3 millions d’euros, la participation au fonds de soutien, destiné aux entreprises non éligibles aux aides de la Région et de l'Etat (celles qui n'ont pas de salariés, celles qui ont moins d'un an d'existence) lancé par les chambres consulaires en fléchant les sommes vers un volet social. "Notre préoccupation c'est l'artisanat et les petites entreprises, insiste Germinal Peiro, c'est notre tissu économique local. " Même si la collectivité a réalisé quelques "petites" économies sur ces deux derniers mois, sur le personnel, les déplacements, les fluides des bâtiments, le Département devra faire face à une diminution forte des recettes, notamment sur les droits de mutation ( normalement il s'agit de la dernière année, sauf si la réforme fiscale est abandonnée). Elle redoute par dessus tout, une explosion des dépenses sociales avec une augmentation sensible du nombre de bénéficiaires du revenu de solidarité active, le RSA.
En avril, elles ont augmenté de 5,5 %, avec 9700 allocataires. "Cet été, beaucoup de saisonniers n'auront pas de travail. Pour ceux qui en auront, la saison va débuter bien plus tardivement. Beaucoup sont ceux qui ne pourront pas recharger leurs droits au chômage, faute de durée de contrat suffisante. Nous voulons éviter que de nombreux petits artisans, commerçants mettent la clef sous la porte et se retrouvent sans rien, indique le président Peiro.
La prochaine session du Conseil Départemental devrait avoir lieu les 4 et 5 juin.  Elle pourrait avoir lieu dans la salle de spectacle du centre départemental de la communication, dans le but de respecter la distanciation physique entre les conseillers.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Photo illustration CD 47

Partager sur Facebook
Vu par vous
6407
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !