Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. A cette occasion, elle rencontrera les élus et associera l'Etat à un nouveau plan de reboisement

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

  • 10/08/20 | Le Bal des Cèdes en streaming

    Lire

    Les 15 et 16 août prochains, la 1ère édition du festival de musique Le Bal des Cèdes va se tenir à Bègles. Compte-tenu de la crise sanitaire, ce festival, dont la programmation artistique est riche et diversifiée, aura lieu en streaming sur la page YouTube du festival ou en Facebook live. Les organisateurs, souhaitant oeuvrer pour plus de solidarité, ont choisi de reverser tous les bénéfices de cet évènement à Plan International. La collecte de dons se fait sur la plateforme Tipeee. Pour suivre les lives

  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales : Union Pour Bordeaux rend ses copies

18/06/2020 | Nicolas Florian et Thomas Cazenave, réunis autour de la liste "Union Pour Bordeaux" à l'occasion du second tour du 28 juin, ont présenté liste et programme ce mercredi.

Florian Cazenave municipales Bordeaux

Exercice très traditionnel pour les uns, passage obligé pour les autres... Ce mercredi 17 juin, Nicolas Florian et Thomas Cazenave ont profité d'un point presse à l'INSEEC (école de management) pour présenter officiellement la liste réunifiée et les grandes orientations d'un programme refondu par la nouvelle liste du second tour qui a quelque peu redéfini le paysage politique local. Un programme et une philosophie qui assurent la continuité des annonces de ces dernières semaines.

Après la photo de mariage, il fallait bien la photo de famille. Celle de la liste Union pour Bordeaux portée par Nicolas Florian et Thomas Cazenave, s'est déroulée aujourd'hui dans un amphi de l'INSEEC, à Bordeaux. Le second a d'ailleurs avoué que l'organisation de cette campagne, chamboulée par le contexte, se basait bien plus sur le numérique qu'auparavant. "On organise régulièrement des réunions ouvertes à tous sur Zoom, on a plusieurs dizaines d'habitants qui viennent. On expose les idées de la liste et on répond aux questions. Même chose sur le Facebook Live, j'en ai fait un récemment avec la députée Catherine Fabre. C'est l'occasion de faire des rendez-vous thématiques. On est aussi présents sur les marchés mais on voit bien que les gens font encore attention, il n'y a pas beaucoup de monde. On passe beaucoup par les réseaux sociaux et des mails aux adhérents ou aux gens que l'on rencontre", a souligné le numéro 2 de la liste.

"Savant dosage"

Pour le reste et notamment la présentation des priorités en binômes affichés, les grandes lignes sont déjà connues. Les 13 nouvelles places éligibles données aux marcheurs dans la liste ne changent rien à l'annonce de Nicolas Florian, celle d'une liste composée "à 70%" de non encartés. La liste, composée de 65 noms, compte des habitués dont Alexandra Siarri, Fabien Robert, Nathalie Delattre, Marick Fetouh, Ludovic Martinez, Anne Walryck, Maribel Bernard, Emmanuelle Cuny, Estelle Gentilleau ou encore Stéphan Delaux ; mais aussi des nouveaux (Jamel Zaghouani, Philippe Fraile Martin, Constance Mollat, Véronique Berge, Pierre Braun, David Grea, Natacha Pauillac, Henri Fayad, Audrey Bruchard, Blandine Babiloni ou Guillaume Chaban-Delmas, petit fils de l'ancien maire du même nom). "C'est un savant dosage entre des gens qui ont de l'expérience, des gens qui étaient en compétition les uns par rapport aux autres au premier tour et qui se transforment en respectant les équilibres politiques issues des résultats. On a veillé à avoir des personnes investies, avec une expertise. Les choses se passent bien", a assuré le maire de Bordeaux.

Profession deux fois

Dans une profession de foi renouvelée dénonçant le choix adverse de "l'idéologie clivante et de l'opposition systématique" (Pierre Hurmic, qui lui-même doute, à peine esquissé), Nicolas Florian et Thomas Cazenave redessinent, sans vraiment changer les traits, les grandes lignes de leurs programmes respectifs. Seul changement notable : l'inscription de ces propositions dans deux temporalités : celle de "l'urgence" ou des six mois qui viennent et celle de "demain", à échéance des cinq ans et demie qui suivront. Dans la première, trois priorités : préservation de l'emploi "par un plan de soutien massif à nos entreprises, nos commerces et notre artisanat", le développement du "soutien scolaire dès cet été" et l'ajout de nouvelles pistes cyclables et le "développement du transports à la demande". "On est dans un plan de soutien direct avec le plan d'urgence de la métropole (15 millions d'euros) envers les commerçants mais on s'apprête aussi dans les semaines à venir, grâce à la BPI et d'autres partenaires financiers, à développer un prêt garanti par la collectivité qui jouera sur la convertibilité en obligations, autrement dit la possibilité pour celle-ci de rentrée au capital pour favoriser l'investissement avec des fonds propres dans des entreprises qui innovent. Il sera composé de 50 millions d'euros", a assuré Nicolas Florian.

Pour le reste, on refait l'appel et ils sont tous là : une "ville des quartiers" avec une "démocratie renforcée", l'écologie (ville zéro déchet/plastique, réduction de la consommation énergétique, rénovation de 10 000 logements, approvisionnement de 100 000 habitants en énergie renouvelable, "boucle verte" et grand parc à Mériadeck, Cité de la Transition Écologique, convention citoyenne du climat composée de 100 personnes tirées au sort), la solidarité ("politique du handicap ambitieuse", "Pack bien vieillir" pour soutenir les aidants et l'adaptation des logements, "soutien aux emplois de services à la personne"), sécurité (doublement des effectifs de policiers municipaux, lutte contre le harcèlement de rue, les trafics et cambriolages) et enfin logement ("plus de logements abordables" à 3000 euros du mètre carré, au moins 35% de logements neufs sociaux ou "l'accompagnement vers la location de nombreux logements vacants et le contrôle des locations saisonnières"). La prochaine "réunion publique" sur Zoom portera ce vendredi sur la transition écologique. Ce sera sans doute l'un des derniers grands temps forts avant le second tour, le 28 juin prochain.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5045
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Sogratte | 22/06/2020

On nous revend l'Union pour "sauver " Bordeaux! De qui? des copains de l'immobilier, du vin et du tourisme en place depuis 1946 ?
Macron nous a déjà fait le coup pour la France et on en est arrivé à un pays divisé.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !