Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/20 : Depuis cet après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | La Région Nouvelle-Aquitaine soutient le Liban

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour venir en aide à la population libanaise face au drame qu’elle est en train de vivre. Lors de la prochaine Commission Permanente, une aide de 100 000 euros va être votée qui sera remise soit aux ONG de la région présentes sur place telles que Pompiers solidaires ou Télécoms sans Frontières, soit elle participera au fonds de solidarité mis en place par les collectivités locales françaises.

  • 12/08/20 | La Rochelle : Olivier Falorni quitte le conseil municipal

    Lire

    Il avait exprimé son souhait de se retirer du conseil municipal, le soir de la séance d'installation de la nouvelle municipalité, le 10 juillet dernier, sans passer à l'acte. Il a finalement officialisé cette annonce ce mardi sur les réseaux sociaux, disant qu'il "ne serait plus conseiller municipal de La Rochelle à compter de ce jour". Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime avait été battu d'un cheveu dans les urnes en juin par le maire sortant Jean-François Fountaine.

  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Saveur | La cidrerie HIC : le projet pétillant d’un couple normand en Nouvelle-Aquitaine

23/06/2020 | Avec la cidrerie HIC, le cidre sera bientôt aussi Bordelais, et tout cela avec un système de production et de vente 100% tourné vers l'ESS.

Cidrerie HIC

La cidrerie HIC est un jeune projet qui souhaite mettre du pétillant dans la vie des néo aquitains. Son objectif : créer des cidres, compotes et jus artisanaux 100% plaisir et 100% locaux, transformés en Gironde avec des pommes de Nouvelle-Aquitaine dans une dynamique de production anti-gâchis, d'économie circulaire et d'insertion sociale.

Compotes, jus, vinaigre et cidre… La pomme est à l’honneur ! La cidrerie HIC est le projet imaginé par Marion Derycke et son compagnon Jérémy Rouxel. Normands « pur beurre » tous les deux, le couple a grandi respectivement avec des grands-parents qui fabriquaient régulièrement du cidre dans leurs garages... La culture de cette boisson à bulles est donc imprégnée dans la vie de ce jeune couple depuis bien longtemps. Le couple habite Bordeaux depuis presque 10 ans, et comme l’explique Marion d’un air amusé,  au début, boire du vin n’était pas un problème pour eux.... « Au bout de deux ans, on a ressenti l’envie de boire autre chose », confie la co-créatrice du projet. Dans les pubs de Bordeaux je buvais des bières mais mon compagnon n’aimant pas cela, il n’avait rien à boire ». Il est vrai que, dans les bars de Bordeaux, le cidre se fait rare. Souvent, lorsque cette boisson est proposée elle vient directement d’Angleterre ou d’Australie. « Une idée nous a alors trotté dans la tête pendant un moment et plus nous en parlions à notre cercle d’amis, plus on se rendait compte que les gens avaient envie de boire du cidre également », raconte Marion Derycke. C’est en octobre 2019 que le couple décide de sauter le pas. 

De la pomme, mais pas que !

« J’ai alors quitté mon ancien travail pour partir me former un an en Normandie dans la seule formation diplômante de cidre en France », confie Marion Derycke. Cette motivation impressionnante qui émane de ces entrepreneurs vient de plusieurs convictions profondes qui animent le couple et font de ce projet une idée originale qui s’inscrit dans l’air du temps. En plus de ramener un petit morceau de culture Normande en Nouvelle-Aquitaine, la cidrerie HIC propose avant tout une feuille de route qui a du sens. L’anti gâchis sera au programme de cette entreprise particulière qui souhaite utiliser avant tout des pommes d’invendus ou d’invendables, et mettre en place des partenariats avec des supermarchés. Les pommes seront uniquement made in Nouvelle-Aquitaine car l’engagement de la cidrerie HIC est aussi de vendre du local. « Cette dimension locale est aussi un défi technique puisqu’en Nouvelle-Aquitaine il n’y a que très peu de pommes à cidre », explique l’entrepreneuse. « Nous avons rendez-vous début juillet avec le Conservatoire Végétal de la région, pour trouver des pomiculteurs qui cultivent des variétés de pommes anciennes car cela se rapproche des pommes à cidre et nous aimerions faire un partenariat avec des cultivateurs qui seraient intéressés pour replanter ces variétés spécifiques. »

 Cidrerie HIC

L’insertion sera aussi une valeur prônée dans la future cidrerie. « Nous allons sous-traiter la partie compote dans un établissement et service d'aide par le travail (anciennement CAT) », ajoute Marion Derycke. L’entrepreneuse connaît bien ce secteur avec lequel elle a travaillé pendant quelques années avant de « tomber dans les pommes ». La valorisation et la socialisation des personnes handicapées sont des priorités pour elle. La dernière valeur de la cidrerie HIC est celle de l’économie circulaire. Le couple aimerait mettre en place de la récupération d’eau, à mettre à disposition des agriculteurs ou des voisins de la cidrerie. « Nous souhaitons aussi revaloriser nos bouteilles et pots soit par un système de consigne soit en utilisant une bouteille qui sera réutilisable par les particuliers », indique Marion Derycke. 

La cidrerie HIC : un projet qui ne cesse de mûrir

La crise liée au Covid-19 aura eu raison de l’ouverture de la cidrerie HIC, reportée désormais au mois d’octobre 2021. Pendant cette année supplémentaire, Marion et Jérémy comptent bien trouver un lieu pour leur boutique à Bordeaux Métropole, pour faire de leur cidrerie un lieu urbain dynamique et pédagogique autour du monde de la pomme. Le projet avait déjà été perfectionné grâce à sa sélection dans les 5 premiers projets du programme national d’incubation « Les Audacieuses », porté par La Ruche. « Nous avons eu, début novembre, un parcours d’accompagnement à la création d’entreprise. Les 5 lauréats ont aussi eu le droit à « un mentor » et nous avons pu travailler avec Aurélien Rey, fondateur de la Brasserie MIRA à La-Teste-de-Buch. Il nous a aidé sur des aspects pratiques. C’est très précieux d’avoir ce contact direct avec des professionnels du secteur », raconte Marion Derycke. Mais ce report d’un an apparaît plutôt une opportunité pour nos deux amoureux du cidre. « Cette année supplémentaire va nous permettre de consolider nos envies et de devenir encore plus performants », conclue t-elle. « Une année supplémentaire s'offre à nous pour nous préparer, peaufiner le projet, effectuer nos tests, rencontrer de nouveaux cidriers et être prêts, l'an prochain, à faire pétiller la Nouvelle-Aquitaine ! »

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Cidrerie HIC

Partager sur Facebook
Vu par vous
5164
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Saveur
Saveur
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !