Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

27/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/05/20 | Dax: Les professionnels de retour au Village Landais Alzheimer

    Lire

    Après plusieurs semaines de mise à disposition dans leurs précédents établissements pour lutter contre le Covid-19, les 95 professionnels de santé du Village Landais Alzheimer qui avaient intégré la structure le 16 mars dernier, sont de retour. Avant l'arrivée des "Villageois", quand les conditions sanitaires le permettront, ils auront ainsi plusieurs semaine pour découvrir le site, leurs collègues et se former aux spécificité de la prise en charge innovante de cet établissement.

  • 29/05/20 | Liaisons Pau-Paris: la colère de François Bayrou

    Lire

    A partir du 16 juin, date de la réouverture de l'aéroport de Pau, Air France propose une reprise des vols au rythme de 2 vols hebdomadaires vers Roissy, là où avant la crise une quarantaine d'avions étaient assurées vers Orly chaque semaine. Face à la presse ce vendredi, François Bayrou, le maire de Pau et président de l'agglo a fait savoir sa colère et son intention de saisir l’exécutif, afin de lui rappeler les engagements de l’État et "les 7 Mds d’euros d’argent public versés à Air France". Objectif: « un nombre raisonnable d'avions tous les jours ». Il annonce aussi entrer en contact avec d'autres compagnies aériennes.

  • 29/05/20 | Municipales en Charente-Maritime : 60 maires à élire

    Lire

    En Charente-Maritime, les électeurs de 60 communes sur les 463 du département iront aux urnes pour le second tour du 28 juin. Les bureaux de vote seront ouvert de 8h à 18h. Les conseillers municipaux élus au second tour éliront l’exécutif communal les 3, 4 et 5 juillet, puis les exécutifs des établissements publics de coopération intercommunale le 17 juillet. Au 7 février, le département enregistrait 501 058 inscrits sur les listes électorales. Au premier tour, la participation était de 45,85 %.

  • 29/05/20 | La Rochelle étend l'accueil des ses élèves à partir du 4 juin

    Lire

    Les écoles de La Rochelle vont pouvoir accueillir une centaine d'écoliers supplémentaires à partir du 4 juin. La Ville va notamment mettre en place le dispositif "sport, santé, culture et civisme" encouragé par l'Etat. Les personnels municipaux et d'associations seront en charge de ces animations thématiques en semaine, dispensées sur le temps scolaires, dans les locaux adjacents aux écoles. 4 établissements vont servir d'écoles tests avant l'extension du dispositif.

  • 29/05/20 | Opération sportive « Limoges respire »

    Lire

    La Ville de Limoges propose du 8 au 26 juin un programme gratuit de remise en forme « Limoges respire » pour les personnes âgées de 18 à 50 ans. Au total, 11 activités vont être proposées au cours de ces 3 semaines comme des jeux d’orientation en famille, du VTT, du renforcement musculaire ou encore du stand-up paddle. Les pré-inscriptions pour 2 activités maximum par semaine débutent le 3 juin au 05 55 38 50 55.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Covid-19 : à Cenon un labo-drive pour dépister

19/03/2020 | Près d’une quarantaine de dépistages sont réalisés quotidiennement par le laboratoire d’analyses de biologie médicale des Hauts de Garonne à Cenon…

Test de dépistage du Covid-19

Dans la journée du 17 mars, 35 nouveaux cas de Coronavirus Covid-19 ont été confirmés en Nouvelle-Aquitaine. Cela porte à 242 le nombre de cas confirmés dans la région. Pour ces 242 cas confirmés, un lien direct avec 1 113 personnes contacts a été établi. « Un travail conséquent qui a permis de repérer de potentiels futurs cas confirmés et de ralentir la propagation de la maladie », souligne l’ARS, l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine. Mais comment ces cas ont-ils été dépistés ? En quoi consiste le dépistage du Covid-19 ? Qui se fait dépister ? Eléments de réponse avec Antoine Busse, biologiste chez Synlab Aquitaine et responsable du laboratoire d’analyses de biologie médicale des Hauts de Garonne à Cenon…

@qui ! : Qu’observez-vous au sein de votre laboratoire depuis ces derniers jours ?
Antoine Busse :
La semaine dernière nous avons été confrontés à la psychose de la population. Beaucoup souhaitait être dépisté sans même ressentir les symptômes du Covid-19. Les gens avaient besoin d’être rassurés. Ils nous posaient un grand nombre de questions, s’ils pouvaient continuer de vivre aux côtés de leurs enfants par exemple. Le confinement renforce d’autant plus cette angoisse ambiante.

@ ! : Comment réagit le personnel de santé que vous accueillez ?
A. B. :
Le personnel de santé commence, lui aussi, à être inquiet. Nous recevons des médecins, des infirmiers, du personnel soignant…, bref tous les professionnels du secteur. Certains viennent nous voir car ils ressentent les premiers symptômes. Ils se demandent alors s’ils peuvent retourner exercer et mettre en danger la vie de leurs patients en cas de contamination. Eux aussi s’inquiètent fortement.

@ ! : En quoi consiste concrètement le test PT-PCR ?
A. B. :
Ce test que je réalise quotidiennement consiste à prélever des cellules nasales profondes à l’aide d’un écouvillon spécifique que j’insère dans les cavités nasales. Une fois effectué, ce test est envoyé dans un laboratoire à Paris. Si aujourd’hui, le délai pour obtenir les résultats est assez court, 24h en moyenne, demain il en sera tout autrement très certainement car le nombre de cas risque d’augmenter significativement.

@ ! : Comment faites-vous pour éviter la contamination entre vos patients et vous-même ?
 A. B. :
J’ai mis en place un drive. Les patients sont dans leur voiture, sur le parking et je les dépiste par la fenêtre. Vêtu notamment de gants, d’une blouse et de sur-lunettes je prélève ainsi les cellules nasales nécessaires pour diagnostiquer ou non le Covid-19. Certes cela prend du temps mais c’est indispensable pour assurer la sécurité de tous.

« Même le 15 m’envoie des patients »
@ ! : Quels sont les patients sur lesquels vous effectuez ce test actuellement ?
A. B. :
Je réalise ce test sur tous les personnels de santé, mais également toutes les personnes à risque pouvant développer des formes sévères comme les femmes enceintes (3ème trimestre), les personnes touchées par des maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique...), des insuffisances respiratoires chroniques (mucoviscidose), des insuffisances cardiaques toutes causes, des maladies des coronaires, des antécédents d’accident vasculaire cérébral, de l’hypertension artérielle, des insuffisances rénales chroniques dialysées, les diabètes de type 1 insulinodépendant et diabète de type 2, les personnes avec une immunodépression, les pathologies cancéreuses et hématologiques, les transplantations d’organe et de cellules souches hématopoïétiques, les maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur, les personnes infectées par le VIH, les malades hépatiques chroniques avec cirrhose et les personnes touchées par l’obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.

@ ! : Quotidiennement, vous réalisez une quarantaine de tests et vous êtes le seul laboratoire sur toute la Métropole à pouvoir le faire. Pourquoi ?
A. B. :
Il est vrai que je suis le seul à réaliser ces tests. Et du reste, la semaine dernière, j’ai contacté les autres laboratoires pour qu’ils m’épaulent dans cette mission. Apparemment, ils n’étaient pas encore tout à fait prêts, certains biologistes ont même exercé leur droit de retrait. Mais bon, aujourd’hui, c’est en train de s’organiser et j’ai bon espoir. Car c’est vrai, je suis dépassé par la situation. Dès le début de l’épidémie j’ai informé les personnels de santé que j’étais en capacité à effectuer ce test de dépistage. Depuis, c’est l’affluence au sein de mon laboratoire. Même le 15 m’envoie des patients.

@ ! : Qu’attendez-vous concrètement aujourd’hui pour ne plus être seul ?
A. B. :
Nous, nous avons su réagir. Tous les laboratoires du groupe Synlab Aquitaine que ce soit chez moi à Cenon, ou à La Réole, Libourne, Castillon-la-Bataille, Bergerac et Montpon-Ménestrol, nous dépistons tous. Je souhaite que nos confrères en fassent de même afin de pouvoir répondre à toutes les demandes et éviter de prioriser notre patientèle. Egalement, accueillant quotidiennement un très grand nombre de médecins, je les forme et leur remet des kits de test de dépistage afin qu’il fasse de même auprès de leur patientèle.

Rappel - Conduite à tenir Vous avez des symptômes (toux, fièvre) qui vous font penser au Covid-19 : restez à domicile, évitez les contacts, appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet (vous pouvez également bénéficier d’une téléconsultation). Si vos symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et des signes d’étouffement appelez le 15 et ne vous déplacez surtout pas chez votre médecin ou aux urgences.Le numéro vert national pour toutes questions non-médicales : 0800 130 000 (appel gratuit)
La source de référence pour des informations fiables sur la situation : site du Gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
10359
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !