Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. A cette occasion, elle rencontrera les élus et associera l'Etat à un nouveau plan de reboisement

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Dès aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans les secteurs piétonniers d'Hossegor.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

  • 10/08/20 | Le Bal des Cèdes en streaming

    Lire

    Les 15 et 16 août prochains, la 1ère édition du festival de musique Le Bal des Cèdes va se tenir à Bègles. Compte-tenu de la crise sanitaire, ce festival, dont la programmation artistique est riche et diversifiée, aura lieu en streaming sur la page YouTube du festival ou en Facebook live. Les organisateurs, souhaitant oeuvrer pour plus de solidarité, ont choisi de reverser tous les bénéfices de cet évènement à Plan International. La collecte de dons se fait sur la plateforme Tipeee. Pour suivre les lives

  • 09/08/20 | Un cluster de Covid à Idaux-Mendy en Soule

    Lire

    L’ARS Nouvelle-Aquitaine signale l’existence d’un cluster à Idaux-Mendy (64); Il s’est formé lors d’un stage organisé par une association toulousaine fin juillet dans un gîte de la commune. Un premier cas positif a été détecté au retour à Toulouse le 31 juillet chez un enfant symptomatique, puis chez un deuxième enfant le lendemain. Tous deux avaient participé au même séjour à Idaux-Mendy. Au total, 6 enfants et 1 éducateur ont été contaminés. Le cluster est géré par l’ARS Occitanie en lien avec Nouvelle-Aquitaine, afin d’établir un traçage efficace.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Des citoyens donnent leurs idées d’avenir pour la Gironde

01/07/2020 | Comment agir ensemble dès maintenant face aux changements environnementaux et sociétaux ? Voilà le défi nouveau panel citoyen girondin.

Panel citoyen

Peu de temps après la remise des travaux de la conférence citoyenne sur le climat, la Gironde vit une initiative comparable, menée à l'échelle locale. Quarante girondines et girondins ont été sélectionnés en décembre pour travailler avec le département de la Gironde sur la thématique « Comment agir ensemble dès maintenant face aux changements environnementaux et sociétaux ? » notamment en période de crise sanitaire. Un travail fructueux qui redonne une place privilégiée à la participation citoyenne.

Depuis décembre dernier, une initiative locale démocratique et politique a été mise en place par le Département de la Gironde. Environ quarante citoyens, tous habitants de la Gironde, ont été recrutés pour participer à quatre rencontres qui ont eu lieu entre décembre et juin. Ce panel citoyen a pour but de nourrir la réflexion des élus concernant les pistes d’actions départementales à mettre en œuvre pour accompagner le processus de prise de conscience et d’adaptation en matière d’environnement. Le panel a dégagé des thématiques prioritaires qui ont été abordées pendant les diverses séances. Les citoyens ont donc pu parler de l'agriculture, de la santé, de l'alimentation, de l'éducation, de l'éco-psychologie, des changements de comportements, du logement et du transport. Cette initiative remet le débat citoyen au cœur de la politique locale et les girondines et girondins ont pu partager leurs réclamations tout en apprenant beaucoup de ces différentes réunions. Le travail qui a été fait sera ensuite présenté à l’assemblée départementale lors d’une séance plénière. 

Une expérience citoyenne positive

Ce panel citoyen se compose d’un groupe de personnes recrutées par l’IFOP et indemnisées. « Pour ma part j’ai été recruté grâce au bouche-à-oreille et c’est l’IFOP qui m’a appelé pour me demander si j’étais partant », raconte François Chauveau, un girondin qui a pris part à cette expérience inédite. Ces girondines et girondins, venant de tous les coins du territoire, se réunissaient tous un week-end par mois pour mener des réflexions, débattre et mettre des mots sur les grandes problématiques actuelles. « Avant de me lancer dans cette aventure, j’ai trouvé cela très intéressant et courageux de la part du Département même si j’avais une réserve quant à la proposition un peu utopique de pouvoir faire des suggestions aux élus qui allaient être vraiment prises en compte, confie François Chauveau. Mais pour moi cela valait la peine d’essayer. Finalement, le panel citoyen a été très bien pensé et parfaitement organisé. Nous avons eu l’impression d’être vraiment écouté et notre avis comptait vraiment. »

Panel citoyen

De grands thèmes, qui sont au cœur de l’actualité, étaient au centre des différentes discussions. Lorsque l’IFOP a recruté les citoyens et a expliqué que ces réunions allaient traiter de problématiques environnementales et sociales, les réactions ont été plutôt positives. « Le sujet écologique m’intéresse énormément notamment la préservation de l’environnement et les mesures sociétales prises pour que le monde change, indique François Chauveau. Je me sens aussi extrêmement bien dans mon département donc j’ai tout de suite eu envie de participer ». Evelyne Signac, une autre participante à ce panel, a ressenti la même chose. « Cette idée de panel citoyen m’a intéressée parce que j’aime beaucoup donner mon opinion et échanger avec les autres et la thématique de l’écologie m’a aussi interpellée », explique t-elle. L’équipe de citoyens est donc très vite passée à l’action. « Il y avait beaucoup de thèmes à traiter donc nous avons travaillé en entonnoir pour ne pas partir dans tous les sens. C’est vrai que très vite, nous avons voulu changer le monde, plaisante François Chauveau. Mais on a été cadré pour donner des idées qui pouvaient relever de la compétence du Département uniquement. Il faut que les idées puissent être suivies par des actions. Par exemple, beaucoup de citoyens se sont plaints des camions qui traversent sans cesse le département et envahissent les rocades. Malheureusement, ce type de problème ne relève pas de la responsabilité du département. Pour autant, le Département nous a assuré qu’il pouvait être porte-parole sur ce genre de problème. » Evelyne Signac, elle, faisait partie du groupe de discussions qui s’intéressait spécifiquement à l’entraide et à la solidarité. « Nous avons soulevé l’idée qu’il fallait développer plus de cohésion sociale entre les girondines et girondins et éviter d’agrandir la fracture sociale car avec la crise elle risque d’être exacerbée », explique t-elle.

Redonner du sens au mot « citoyen »

C’est aussi une manière pour les habitants de la Gironde de mieux connaître les institutions et leurs rôles. « Il y avait plein de choses que je ne connaissais pas sur la gestion de notre département et sur le rôle du conseil départemental, raconte Evelyne Signac. J’ai pu constater que le Département a beaucoup de missions très diverses ». Pour cette girondine, ce rendez-vous a aussi été une occasion pour apprendre et pour mieux comprendre la politique locale et ses enjeux. L’exercice de chercher des propositions concrètes qui peuvent être développées ensuite par les élus, rappelle que la participation citoyenne est primordiale dans une démocratie. Pour François Chauveau, cette expérience qu’il a pu vivre pendant plusieurs mois lui a permis de se conforter dans ses choix de vie. « Cela a aussi été un plaisir de voir que des gens plus sceptiques à un mode de vie responsable ont fait un travail pendant la période Covid-19, ajoute t-il. Ce moment particulier de crise a été un peu comme une caisse de résonance qui a amplifié notre action au sein du panel citoyen ». 

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : © Département de la Gironde

Partager sur Facebook
Vu par vous
2938
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !