Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/20 | Les Régions vont publier un livre de caricatures dans les lycées

    Lire

    A l'occasion du Congrès des Régions de France qui se tient au siège de la Région île de France, le président Renaud Muselier a annoncé que les 13 régions de France ont pris l'initiative de publier un livre de caricatures politiques et religieuses pour le diffuser dans les lycées. "Cet ouvrage rassemblera les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale" et "un collège d'historiens sera sollicité pour remettre en perspective le droit à la caricature dans l'histoire politique de notre pays"

  • 19/10/20 | Le jeu des 1000 euros en Dordogne diffusé cette semaine

    Lire

    Le célèbre Jeu des 1000 euros, s'était arrêté dans deux communes du Périgord fin septembre malgré la crise sanitaire. Les épisodes enregistrés en public à Saint-Aulaye seront à écouter le lundi 19, mardi 20 et mercredi 21 octobre avec un numéro spécial jeunes. Les équipes de France Inter ont aussi fait escale à Bars près de Montignac-Lascaux. Ces épisodes seront diffusés le jeudi 22 et le vendredi 23 octobre. Rendez-vous donc sur l'antenne de France Inter cette semaine à 12h45 !

  • 19/10/20 | Bordeaux: 1 minute de silence pour Samuel Paty

    Lire

    Les élus du conseil municipal et les habitants de la ville de Bordeaux sont invités par la Mairie à respecter une minute de silence, lundi 19 octobre à midi afin de "marquer leur solidarité envers les proches de Samuel Paty, professeur à Conflans Saint-Honorine, et envers la communauté éducative". Les élus du conseil municipal de Bordeaux se rassembleront lundi midi dans la cour de l’hôtel de ville. Les drapeaux de l’hôtel de ville seront mis en berne.

  • 19/10/20 | Le bleu au coeur de Biarritz

    Lire

    Amateurs de Street Art, ouvrez vos écoutilles ! Le Street Art COLORAMA festival a commencé depuis le 3 octobre. Il se tient jusqu’au 3 janvier 2021 en plein coeur de Biarritz. C’est plus de 700 m2 investis dans l’Hôtel Bellevue, 5 avenue Edouard VII. Pour cette 5ème édition, la couleur est le Classic Blue. Allez découvrir cette exposition qui s’étale sur 4 étages, de la façade aux escaliers en passant par les chambres.

  • 19/10/20 | Mérignac : le forage géothermique du futur stade nautique commence

    Lire

    Les travaux du futur stade nautique métropolitain de Mérignac ont bien démarré. Après les forages géotechniques déjà effectués par Eiffage, c'est au tour de Dalkia Sud-Ouest d'effectuer ses forages géothermiques. Ces forages ont pour objectif d'évaluer le potentiel d'énergie disponible pour le centre nautique, qui doit ouvrir ses portes en fin d'année 2022. Pour rappel, la géothermie représentera 50% des capacités de chauffage de l'installation. Le stade nautique de Mérignac représente un investissement total de 47 millions d'euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Le retour en classe des élèves périgourdins

01/09/2020 | Ce mardi, près de 60 000 élèves périgourdins ont retrouvé le chemin de l'école dans un contexte sanitaire particulier. Retour à la vie presque ordinaire.

Rentrée ce mardi au collège de Vergt, dans une classe de 6e en présence du Département et de l'Inspecteur d'Académie

Ils sont 30 645 dans le primaire, 28 711 dans les collèges et lycées du Périgord, près de 60 000 jeunes périgourdins ont effectué leur rentrée scolaire ce mardi 1er septembre. Les élèves étaient plutôt impatients de reprendre un rythme normal et de retrouver leurs copains, même impatience pour le monde enseignant. Malgré le contexte sanitaire inédit, cette rentrée est synonyme de retour à la normalité. Entre 5 et 10% des élèves en primaire et près de 30% au collège ne sont pas revenus en cours depuis mars. Soit une pause de près de six mois depuis le début du confinement.

"Les élèves sont présents, c'est la vie ordinaire qui reprend son cours", ainsi s'exprime Jacques Caillaut, l'Inspecteur d'Académie présent ce mardi matin, au collège des trois vallées de Vergt, un établissement rural situé en zone d'éducation prioritaire, qui accueille 375 élèves en cette rentrée dont 103 en sixième. Cette rentrée est donc synonyme de retour à la normalité. Certains élèves n'ont pas été en classe pendant près de six mois : on estime que c'est le cas pour 30 % des collégiens, et de fortes inquiétudes demeurent sur des nécessaires remises à niveau pour les lycéens d'enseignement professionnel. Les services départementaux de l'Education nationale ont  minutieusement préparé ce retour au vu du contexte sanitaire inédit avec les collectivités, les mairies pour le premier degré et le Département pour les collèges.

"Il a fallu rassurer parents, enseignants et personnels. Anticiper," souligne Jacques Caillaut lors de sa conférence de presse de rentrée. Tous les adultes dans les écoles doivent porter un masque, tout comme les élèves à partir de l'âge de 11 ans. Le lavage des mains doit être régulier. La distanciation physique est recommandée mais n'est plus obligatoire quand cela n'est pas possible. Si un cas de coronavirus se déclare, un protocole sanitaire est prêt assure l’inspecteur d'académie. Jacques Caillaut n'exclut pas des fermetures de classes voire d'établissements  si des cas de coronavirus sont détectés. "Les décisions seront prises en concertation avec l'Agence régionale de santé, l'Education nationale est désormais prête à assurer un enseignement à distance",  affirme l´inspecteur.

Les enseignants ont beaucoup appris en matière de cours à distance pendant la période de confinement avec l'appui des référents numériques des établissements. Des dotations en ordinateurs ont été assurées par les collectivités, notamment par le Conseil départemental, à l'intention des élèves les plus fragiles ou dépourvus de matériels. "L'attention continuera d'être portée sur les élèves les plus en difficultés, notamment sur des remises à niveau nécessaires. Ce sont bien souvent ces enfants  qui ne sont pas retournés en classe depuis le 17 mars, parce que leurs familles étaient les plus réticentes, " ajoute l'Inspecteur d'Académie.

Parmi les bonnes nouvelles, aucune fermeture de classe  n'est intervenue dans les communes de moins de 5000 habitants et la Dordogne affiche un des taux d'encadrement avec 22 élèves pour un enseignant parmi les meilleurs de la Nouvelle-Aquitaine. 

Masques et travaux dans les collèges

Ce mardi matin, Odile Imberty, principale du collège de Vergt, accueillait Jacques Caillaut et Germinal Peiro, le président du Conseil départemental. La Cheffe d'établissement a fait un premier point sur les mesures sanitaires mises en place et le coût supplémentaire. "Nous avons beaucoup travaillé avec les agents techniques du Département, sur le protocole. Ce matin, nous avons expliqué sur le port du masque et rassurer les parents. Le gel hydroalcoolique a un coût, une bonbonne revient à 400 euros, nous ne savons pas encore si elle durera un mois. Cela représente un budget de 4000 euros sur l'année scolaire." Sur le plan sanitaire, l'équipe hygiène et sécurité du conseil départemental vient en soutien à chaque équipe de collège en termes de conseils et de nettoyages des locaux. "Nous avons fait le choix de fournir à chacun 17 000 collégiens de Dordogne, deux masques lavables, pour diminuer le coût pour les familles, rappelle Germinal Peiro.

Chaque année, s'accompagne de son lot de travaux : en 2020, 6,3 millions d'euros ont été alloués pour les 38 collèges publics du département. Au cours des deux dernières années, le collège de Vert a subi une vaste opération de rénovation des locaux : durant les vacances de la Toussaint, la salle informatique sera rénovée. Le plus gros chantier en cours d'achèvement concerne le collège du Bugue avec la construction d'un gymnase, les travaux de construction d'un atelier, ainsi que l'isolation de façades de l'externat pour un montant de 3,4 millions d'euros. Les travaux devraient être réceptionnés en décembre. 

Des nouveautés pour les élèves en situation de handicap

Mieux accompagner tous les élèves est une priorité de l'Education nationale. En Dordogne, on dénombre 1250 élèves en situation de handicap, qui sont accompagnés : ce chiffre est en constante progression. 725 accompagnants sont prévus pour eux cette année : des recrutements étaient toujours en cette semaine de rentrée. On note la création de trois postes d'enseignants référents (passage de 11 à 14) pour les enfants en situation de handicap, permettant ainsi de diminuer le nombre de dossiers suivis et d'assurer la coordination des pôles inclusifs d'accompagnement localisés (PIAL). Ils sont au nombre de 20 en Dordogne. Trois ULIS (Unités locales d'inclusion scolaire) ouvrent : deux aux collèges du Bugue et Anne Franck de Périgueux, et une au lycée Maine de Biran : la Dordogne compte désormais 54 Ulis dont 24 dans le second degré, concernant 616 élèves.
Pour les familles, un numéro numéro vert unique permet de joindre, grâce à un serveur interactif et selon le besoin, soit la cellule départementale, soit la cellule nationale Aide handicap École. Il s’agit du 0 805 805 110. Des réponses immédiates peuvent être apportées aux familles. Si les réponses nécessitent une recherche ou une prise d’information plus précise auprès de personnes qui connaissent la situation de l’élève, les familles sont alors rappelées.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3651
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !