Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/09/20 : La Chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va engager une procédure pour obtenir le statut de calamité sécheresse en raison du déficit en eau des derniers mois. Les agriculteurs bénéficieraient d’aides pour pallier la baisse de rendement en céréales.

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

21/09/20 : Après consulation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/09/20 | Sacha Houlié claque la porte du bureau exécutif de LaRem

    Lire

    Le député de la 2e circonscription de la Vienne, Sacha Houlié, a annoncé ce lundi 21 septembre qu’il quittait ses responsabilités au sein du bureau exécutif de La République en Marche, en rupture avec les décisions et stratégies prises par direction du Parti. Il suit le mouvement de son ami des bancs de la fac, Pierre Person, le numéro 2 de LaRem. Sacha Houlié reste cependant militant de LaRem et ne quitte pas le groupe parlementaire.

  • 22/09/20 | Un marché de producteurs médocains à Ludon

    Lire

    Le jeudi 24 septembre, de 18h30 à 19h30, l’AMAP des Baillots médocains organisera son premier marché des producteurs sous les arbres situés entre l’église et l’école primaire de Ludon. Ce marché des producteurs, permettra aux ludonais, et voisins, de déguster et acheter des légumes eysinais de saison, des huîtres du Cap Ferret, des confitures solidaires de Parempuyre, de la bière de Labarde, du fromage de chèvre de l’Entre-deux-mers, des produits d’entretiens bio 100 % girondins… tout en respectant les prescriptions préfectorales imposées par la situation sanitaire.

  • 22/09/20 | Une troisième journée sans voiture sur l'île Madame

    Lire

    Le mercredi 23 septembre, de 12 heures à 18 heures, l’accès à l’Île Madame par la Passe aux Bœufs, ne sera autorisé qu’aux piétons, cyclistes et utilisateurs de modes de transport doux. Une calèche et des vélos seront mis à disposition. Cette opération s'inscrit dans le cadre du classement de l'agglomération de Rochefort comme Grands sites de France, qui récompense les collectivités qui promeuvent un tourisme durable sur leur territoire. L'agglo a officiellement reçu cette distinction le 21/09.

  • 22/09/20 | Poitiers: L'Université veut favoriser la poursuite des études post bac

    Lire

    L'université de Poitiers est lauréate d'un nouveau financement du Programme d'investissements d'avenir-PIA avec le projet CODA, à la CrOisée Des pArcours, fruit d'un partenariat avec l'université de La Rochelle, le Rectorat de l'Académie de Poitiers et le Crous de Poitiers. Ce projet vise à créer une dynamique de préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur au plus près des possibilités d'orientation des lycéens sur tous les types de territoires. Objectif : favoriser le taux de poursuite d'études après-bac.

  • 21/09/20 | Location saisonnière : 22 villes interpellent l'Union Européenne

    Lire

    Ce jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic était au côté des 21 autres maires de villes européennes pour demander une évolution de la règlementation sur la location saisonnière auprès de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence. Leur but : obtenir plus de pouvoir de régulation de cette activité et "poursuivre les plateformes en cas de manquement à la règlementation locale". Des mesures en ce sens sont attendues dans un futur Acte européen pour les services numériques. À Bordeaux, environ 4 300 logements entiers sont soustraits du parc locatif privé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Un appel du Centre hospitalier de Bayonne qui... interpelle

27/03/2020 | Le communiqué envoyé par l'hôpital a ému dans l'agglomération et a été relayé sur les réseaux sociaux

Appel Centre hospitalier de Bayonne

Par l'intermédiaire de cet appel à la solidarité, le Centre hospitalier de Bayonne a souhaité anticiper des besoins avant l'arrivée inéluctable du pic de l'épidémie du Covid 19 au Pays basque. Sans être pour autant alarmiste sur le sujet. Toujours dans ce chapitre du Coronavirus, le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a passé commande de 520 000 masques pour le personnel et les pensionnaires des DE

Le Centre Hospitalier de la Côte Basque, à Bayonne, à l’instar des autres établissements de santé, est en flux tendu pour un certain nombre d’équipements ou de matériels de protection indispensables à une prise en charge sécurisée des patients dans le cadre de l’épidémie de COVID-19. Et hier soir,  il a  lancé un appel à la mobilisation afin de faire face a ses besoins en terme d’équipements et de matériels.
Dans celui-ci, il sollicitait ainsi toute bonne volonté pour aider la communauté hospitalière à être suffisamment dotée en solutions hydroalcooliques, blouses et surblouses, tabliers plastiques, masques chirurgicaux et FFP2, lingettes désinfectantes, lunettes de protection, coiffes à nouer ou cagoules vertes de bloc opératoire, thermomètres frontaux, oxymètres, pièges à eau, etc..

Cet appel n'a pas manqué d'interpeller les medias et les réseaux sociaux. Dominique Desmay, responsable de l'information au Centre hospitalier nous a précisé par téléphone le sens de cet appel: "Cet appel peut effectivement laisser penser à certaines personnes que nous sommes en panique, mais ce n'est pas absolument pas le cas. Cet appel aux dons est une démarche d'anticipation en vue d'une situation qui pourrait évoluer rapidement dans les prochains jours et de manière un peu plus défavorable. Le fameux pic épidémique que l'on prédit n'est pas arrivé au Centre hospitalier de la Côte basque. Les mesures prises par les pouvoirs publics vont dans le bon sens, n'importe quel professionnel de santé dira la même chose, il faut rester chez soi et respecter le confinement.  Le niveau d'acceptation du confinement a évidemment des repercussions sur notre activité et évidemment sur l'ensemble des profesionnels de santé."

Quid de l'appel aux dons? "Il s'adresse à la fois aux particuliers et aux entreprises, nous n'avons pas fait de distinction. Nous savons très bien que des particuliers ne pourront par répondre à certains et pour autant, on a eu déjà depuis hier soir des personnes qui nous ont proposé quelques masques qu'elles avaient chez elles, ou des tablettes informatiques. Ce n'est pas qu'elles nous manquaient a priori, là aussi on anticipe. Là aussi il y a des délais d'approvisionnement, voire des ruptures de produits, et ce besoin est d'augtant plus necessaire que nous développons la téléconsultation afin que les médecins suivent leurs patients à domicile. Mais demain on peut manquer de matériel, et c'est pour cela que nous nous sommes adressés aussi à des entreprises. Nous nous sommes organisés en interne pour réceptionner ces dons. Il y a, par exemple pour les masques, des règles de conformité. La population et les usagers réagissent depuis hier soir très très bien à cet appel aux dons. Et nous les en remercions"


Toute entreprise ou particulier souhaitant donc faire un don de ce type au Centre Hospitalier de la Côte Basque est invitée à se connecter sur le site internet de cet établissement du Pays basque: https://www.ch-cote-basque.fr . Comme ils pourront se renseigner et remplir le formulaire prévu à cet effet. 

520 000 masques commandés du Conseil départemental

 Par, ailleurs dans le cadre du groupement de commande régional, qui associe les 12 départements de la Nouvelle-Aquitaine et la Région, le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a commandé 520 000 masques de protection qui seront prioritairement mis à disposition des services d’aide à domicile, des Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), des établissements pour adultes handicapés et des résidences autonomie du département.

 Cette commande se compose de 500 000 masques chirurgicaux et 20 000 masques FFP2. Les 275 établissements et structures concernés seront contactés par les services du Département à réception de ces derniers dans quelques jours.  Leur affectation sera effectuée en lien étroit avec les services de la Préfecture et de l’Agence Régionale de Santé.

 Une nouvelle commande est en cours de constitution, en lien avec les intercommunalités, afin de compléter l’approvisionnement de masques des services communaux et intercommunaux.

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
5380
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !